Accueil > Le Laboratoire > Rayonnement

Rayonnement

Partager cette page :

Retrouvez ci-dessous les interventions des membres de l’IHMC dans les médias et lors d’événements grand public (liste non exhaustive établie à compter de 2017).

6 février 2019 – Charlotte Guichard – « La signature des peintres au xviiie siècle », Paroles d’histoire

Dans ce podcast de la chaîne Paroles d’histoireCharlotte Guichard, directrice de recherches au CNRS, présente son ouvrage La Griffe du peintre – La valeur de l’art (1730-1820) (Seuil, « Univers historique illustré », 2018) : Comment le nom de l’artiste est-il devenu un élément clef de la valeur symbolique et commerciale des œuvres ? Pourquoi les peintres signent-ils leurs tableaux ?

Accéder au podcast

16 décembre 2018 – Antoine Flandrin – « Jean-Clément Martin révolutionne la Terreur », Le Monde

L’historien Jean-Clément Martin, spécialiste de la Révolution française, a beaucoup travaillé sur la violence politique et à remettre en cause quelques idées reçues. Comme dans « Les Echos de la Terreur », son nouveau livre. Antoine Flandrin

Lire l’article (accès complet réservé aux abonnés)

14 décembre 2018 – Vincent Denis – « Maintien de l’ordre et violences policières : ce que l’histoire nous apprend », The Conversation

Article de Vincent Denis :

Les manifestations des gilets jaunes de ces dernières semaines ont soulevé à nouveau la question des violences policières et d’un usage accru de la violence par les forces de l’ordre, une question déjà posée en 2016 à l’occasion du mouvement contre la « loi travail ». On voudrait apporter un éclairage historique sur ce phénomène supposé de « retour » de la violence. Il ne s’agit pas de relativiser les agissements policiers, mais d’inscrire les événements dans l’évolution du maintien de l’ordre en France.

Lire l’article

Article également publié le 17 décembre 2018 dans Le Point sous le titre « Manifestations : la police est-elle de plus en plus violente ? »

5 décembre 2018 – Pierre Verschueren – Prix de l’article d’histoire contemporaine 2018, AHCESR,

Le prix 2018 de l’article d’histoire contemporaine de l’AHCESR a été attribué à Pierre Verschueren, pour son article « Les rapports de thèses de doctorat ès sciences physiques, révélateurs des normes de la science », Vingtième siècle, n° 132, 2016, p. 111-123.Le jury a particulièrement apprécié l’originalité du sujet, traité à partir d’un corpus des sources dont l’article analyse l’implicite avec finesse. L’article témoigne d’un équilibre remarquable entre présentation des données et problématisation.

Voir l’annonce du lauréat sur le site de l’AHCESR.

4 décembre 2018 – Émilie Dosquet – Prix Arconati-Visconti de la Chancellerie des Universités de Paris,

Émilie Dosquet, docteure à l’IHMC, a reçu le Prix Arconati-Visconti de la Chancellerie des Universités de Paris en 2018 pour sa thèse sur « Le feu et l’encre : la “désolation de Palatinat”. Guerre et information politique dans l’Europe de Louis XIV (Angleterre – France – Provinces-Unies – Saint-Empire) ».

Le jury était composé de : 

  • Coordonnateur : Jean-Frédéric SCHAUB, directeur d’études, histoire, École des hautes études en sciences sociales
  • Joanna NOWICKI, professeur des universités, sciences de l’information et de la communication, université de Cergy-Pontoise
  • Gisèle SEGINGER, professeur des universités, directrice de l’unité de recherche littéraire et savoirs, université Paris-Est Marne-la-Vallée

Retrouver la liste complète des lauréats 2018 de la Chancellerie des Universités de Paris.

27 octobre 2018 – Nicolas Offenstadt – « 1918, c’est un monde des possibles », Radio Prague

A l’occasion du centenaire de la fondation de la Tchécoslovaquie, Radio Prague vous propose un entretien avec Nicolas Offenstadt. Médiéviste de formation, l’historien est également spécialiste de la Première Guerre mondiale et désormais de la RDA, où il s’est récemment livré à un travail de recherche original, à base d’exploration urbaine et intitulé Sur les traces de la RDA. A notre micro, il est revenu sur les enjeux de cette année 1918, en Europe centrale, l’année de la naissance de la Première République tchécoslovaque.

Écouter l’émission

21 octobre 2018 – Hervé Drévillon – « L’étude de la Mémoire forme le citoyen », La Croix

Comment enseigner l’histoire  ? La réponse d’Hervé Drévillon, professeur d’histoire moderne à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Lire l’article (accès complet réservé aux abonnés)

19 octobre 2018 – Pierre Serna – « Ma chronique de l’Extrême-Centre », L’Humanité

Chronique de Pierre Serna.

18 ou 19 brumaire…

Tous les amateurs d’histoire le savent bien. Le coup de force militaire devenant coup d’État n’a jamais eu lieu le 18 mais le 19 brumaire. Alors pourquoi tout le monde parle-t-il du «  18 Brumaire  »  ? Tout simplement parce que, par un coup de génie sournois, les deux complices et filous Bonaparte et Fouché, venant de violenter la République, veulent cacher leur mauvais coup fait aux députés agressés à l’orangerie de Saint-Cloud, le 19...

Lire l’article (accès complet réservé aux abonnés)

19 octobre 2018 – Hervé Drévillon – « Quatorze siècles d’histoire de l’armée française avec Hervé Drévillon », Nonfiction.fr

Entretien d’Anthony Guyon avec Hervé Drévillon à propos de l’ouvrage « Histoire militaire de la France » (volume 1).

Lire l’entretien

13 octobre 2018 – Nicolas Offenstadt – « Élections en Bavière : le malaise politique », Affaires étrangères, France Culture

Quels sont les enjeux des élections en Allemagne pour Angela Merkel en difficulté ? Quelle est la situation politique et économique du pays ?

Christine Ockrent discute de cette question avec Claire Demesmay, responsable du programme franco-allemand à l’Institut allemand de politique étrangère (DGAP), Hans Stark, Secrétaire général du Cerfa de l’Ifri et professeur à l’université de Paris IV, Nicolas Offenstadt, maître de conférences habilité à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et Henrik Uterwedde, politologue, chercheur à l’Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg.

Écouter l’émission

13 octobre 2018 – Christophe Charle – « Profils perdus - Victor Basch 1/2 », Les Nuits de France Culture, France Culture

En 1991, Arlette Dave et Anice Clément proposaient un Profils perdus en deux volets consacré à Victor Basch. Comme on peut l’entendre dans la première de ces deux émissions, si beaucoup de rues portent son nom, Victor Basch reste très et trop mal connu au-delà des cercles intellectuels et universitaires.

Avec la participation de l’historienne Madeleine Rebérioux, la philosophe Élisabeth de Fontenay, l’essayiste Daniel Linderberg, Lidia Campolonghi, l’historien Christophe Charle, et Bernard Wallon, de la Ligue des Droits de l’Homme. Lectures de textes de Victor Basch par Jean Dautremay.

Cette émission du 7 mars 1991 a été rediffusée le 13 octobre 2018 : Écouter l’émission

13 octobre 2018 – Charlotte Guichard – « Banksy revisite Bonaparte et la notion de pouvoir », Le Monde

A l’instar de « LIBERTÉ, ÉGALITÉ, CABLE TV », détournement du « Bonaparte franchissant le Grand Saint-Bernard » de Jacques-Louis David, l’œuvre du street-artiste renouvelle la puissance politique de classiques, estime l’historienne Charlotte Guichard, dans une tribune au « Monde ».

Lire l’article (accès complet réservé aux abonnés)

12 octobre 2018 – Pierre Serna – « Émission spéciale en direct des 21e Rendez-vous de l’Histoire de Blois », La Fabrique de l’Histoire, France Culture

Emission spéciale en direct des 21e Rendez-vous de l’Histoire de Blois co-animée par Emmanuel Laurentin, Anaïs Kien, Séverine Liatard et Victor Macé de Lépinay.

En première partie, un hommage à Michel Vovelle, disparu le 6 octobre dernier, en compagnie des historiens Pierre Serna et Anne Jollet. 

Dans une deuxième partie, l’équipe de La Fabrique reviendra avec Adrien Genoudet sur la naissance d’Entre-Temps, revue d’histoire collective et gratuite, attachée à la chaire de Patrick Boucheron, au Collège de France. 

Enfin, Victor Macé de Lépinay consacre sa chronique aux archives numérisées du procès de Rivonia à l’occasion de la sortie du documentaire de Nicolas Champeaux et Gilles Porte Le procès contre Mandela et les autres.

Écouter l’émission

2 octobre 2018 – Pierre Serna – « Inventer un animal républicain, ou l’utopie réalisée de la ménagerie du muséum, 1793-1802 », Maison des Sciences de l’homme de Clermont-Ferrand, Canal-U

Pierre Serna, historien, spécialiste de la Révolution française, est professeur des universités à Paris 1 Panthéon-Sorbonne et directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française. Il a donné cette conférence, « Inventer un animal républicain, ou l’utopie réalisée de la ménagerie du muséum, 1793-1802 », le 2 octobre 2018 à la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand, dans le cadre du séminaire annuel « L’homme & l’animal en société ».

Retrouvez la vidéo de la conférence sur Canal-U.

26 septembre 2018 – Jean-Clément Martin – « Relire la Révolution française (3/4), De 1794 au Directoire : une Terreur ou plutôt des terreurs ? », La Fabrique de l’Histoire, France Culture

Quelles sont les interprétations les plus récentes des tribunaux révolutionnaires qui ont marqué la période de la Terreur et du Directoire ? Tel sera le coeur de ce débat historiographique, 3e volet de notre série consacrée aux (re)lectures contemporaines de l’histoire de la Révolution française.

Pour ce débat historiographique, Emmanuel Laurentin s’entretient avec Yannick Bosc, maître de conférences en histoire à l’Université de Rouen, Annie Jourdan, chercheuse associée à l’université d’Amsterdam et à l’Institut d’histoire de la Révolution française (Paris 1), Jean-Clément Martin, professeur émérite à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Antoine Boulant, spécialiste d’histoire militaire du xviiie siècle, de la Révolution et de l’Empire.

Écouter l’émission

26 septembre 2018 – Chloé Maurel — « Non, l’ONU ne sert pas à rien ! »,, Le Monde

L’Organisation des Nations unies est certes imparfaite mais, souligne l’historienne Chloé Maurel dans une tribune au « Monde », elle mène une action utile pour la paix et la solidarité internationale. Il faut donc œuvrer à la renforcer, à lui donner plus de pouvoir.

Lire l’article (accès complet réservé aux abonnés)

24 septembre 2018 – Chloé Maurel – « Ces missions de l’ONU que vous ne connaissez pas », Europe 1

Santé, travail, droit de l’homme. Au-delà des grands discours des chefs d’Etats à la tribune, l’ONU est (aussi) une véritable galaxie qui touche tous les domaines de la vie quotidienne. Europe 1 vous dévoile ces missions dont le grand public ignore l’existence.

Bernard Miyet, ancien secrétaire général-adjoint des Nations Unies, chargé du Département des opérations de maintien de la paix entre 1997 et 2000, l’historienne Chloé Maurel, spécialiste de l’histoire des Nations Unies, et Philippe Douste-Blazy, conseiller spécial pour le secrétaire général de l’ONU, dévoilent au micro de Wendy Bouchard les missions de l’ONU méconnues du grand public.

Lire le résumé de l’émission

24 septembre 2018 – Chloé Maurel – « Ces missions de l’ONU que vous ne connaissez pas », Europe 1

Santé, travail, droit de l’homme. Au-delà des grands discours des chefs d’Etats à la tribune, l’ONU est (aussi) une véritable galaxie qui touche tous les domaines de la vie quotidienne. Europe 1 vous dévoile ces missions dont le grand public ignore l’existence.

Bernard Miyet, ancien secrétaire général-adjoint des Nations Unies, chargé du Département des opérations de maintien de la paix entre 1997 et 2000, l’historienne Chloé Maurel, spécialiste de l’histoire des Nations Unies, et Philippe Douste-Blazy, conseiller spécial pour le secrétaire général de l’ONU, dévoilent au micro de Wendy Bouchard les missions de l’ONU méconnues du grand public.

Lire le résumé de l’émission

22 septembre 2018 – Hervé Drévillon – « La guerre est une forme, certes brutale, de socialisation entre les peuples », Le Monde

Entretien avec Hervé Drevillon et Olivier Wieviorka, qui dirigent l’imposante « Histoire militaire de la France » (et volume II). Propos recueillis par Florent Georgesco.

Lire l’article (accès complet réservé aux abonnés)

21 septembre 2018 – Nicolas Offenstadt – « En Allemagne, il y a un sentiment de dévalorisation de son passé », Le Grand Entretien, France Inter

L’historien Nicolas Offenstadt est l’invité de Nicolas Demorand pour la sortie de son ouvrage, Le Pays disparu, sur les traces de la RDA (ed. stock). Trente ans après la réunification des deux blocs, l’historien suit les traces de la RDA au sein de l’Allemagne contemporaine et restitue sa mémoire à travers un travail de terrain.

Pour l’historien, l’Allemagne est ce « mélange de ruines et d’un pays qui n’est plus là mais qui a laissé des traces ».

Écouter l’émission

12 septembre 2018 – Nicolas Offenstadt – « Sur les traces de la RDA », Paroles d’histoire

Dans ce podcast de la chaîne Paroles d’histoire, Nicolas Offenstadt, maître de conférences à Paris 1, présente son ouvrage Le pays disparu. Sur les traces de la RDA (Paris, Stock, 2018) et la manière dont l’exploration urbaine permet de trouver les traces du passé.

Accéder au podcast

10 septembre 2018 – Nicolas Offenstadt — « Figures de l’internationalismes (1/4), Une patrie disparue, la RDA », La Fabrique de l’Histoire, France Culture

Écouter l’émission

Premier volet de cette série consacrée à quatre figures de l’internationalisme, un grand entretien avec Nicolas Offenstadt. En compagnie de l’historien, nous entamons une déambulation à la recherche des traces physiques de ce pays évanoui : la RDA.

3 août 2018 – Hervé Drévillon – « À quoi sert le service national universel ? », Le débat de midi, France Inter

Écouter l’émission

C’est une promesse de campagne de Emmanuel Macron, et un groupe de travail a fait une proposition de projet dévoilé en juin au Conseil des ministres. Mais quel est le contenu du projet, et quels problèmes soulève-t-il ?

Avec :

  • Michel Goya, ancien colonel, expert en stratégie, leadership et innovation militaire
  • Marion Chapulut, présidente de CitizenCorps et membre du groupe de travail sur le Service national universel
  • Hervé Drévillon, historien spécialiste d’histoire militaire

23 juillet 2018 – Claire Zalc – « Faire l’histoire des migrations : entretien avec Nancy Green », Politika

Les points aveugles de l’histoire de France ont fréquemment été mis en lumière par des historiens ou des historiennes originaires d’ailleurs. Par ses travaux pionniers, Nancy Green, chercheuse d’origine états-unienne, a contribué à renouveler le champ d’étude des migrations en France. Faut-il parler des catégorisations identitaires autres que la classe, telles que l’ethnicité ou la religion ? Comment prendre en compte la perspective des pays de départ, à la suite des travaux novateurs d’Abdelmalek Sayad ? Quel est l’intérêt d’analyser les migrations de manière plus complexe, en incluant ses dimensions transnationales ?

Ces réflexions sont abordées dans un entretien mené par Claire Zalc, une historienne de l’immigration qui travaille depuis vingt ans dans le sillage de Nancy Green. L’occasion pour cette dernière de présenter ses travaux sur les migrations des Juifs, des femmes, des élites, mais aussi de revenir sur son expérience familiale et personnelle de l’émigration.

Accéder à l’entretien

4 juillet 2018 – Clyde Plumauzille – « Femmes et prostitution durant la Révolution », Paroles d’histoire

Dans ce podcast de la chaîne Paroles d’histoire, Clyde Plumauzille, chargée de recherches au CNRS, présente son ouvrage Prostitution et révolution. Les femmes publiques dans la cité républicaine (1789-1804) (Paris, Champ Vallon, 2016), un état des lieux de l’univers prostitutionnel à Paris à la veille de la Révolution, son cadre légal, et son évolution sous la Révolution.

Accéder au podcast

13 juin 2018 – Nicolas Offenstadt – Autour de Gérard Noiriel, Paroles d’histoire

Nicolas Offenstadt, maître de conférences à Paris 1 et membre de l’IHMC, a enregistré un podcast à propos de Gérard Noiriel en préparation du colloque organisé par l’IRIS et qui se tient les 14 et 15 juin 2018 à l’EHESS.

Accéder au podcast

Voir le programme du colloque

11 avril 2018 – Christophe Charle – « 1968-2018 : débloquer l’Université », La Grande Table, France Culture

Écouter l’émission

A l’occasion du bras de fer engagé entre le gouvernement et les étudiants et du quarantième anniversaire de mai 68, éclairages de l’historien Christophe Charle, auteur d’une Histoire des universités (PUF), et le juriste Olivier Beaud, professeur en droit public à l’Université Panthéon-Assas.

7 mars 2018 – Jean-Clément Martin – « Guerres de Vendée : “Crimes de guerre oui ! Génocide non !” », RCF

Vidéo de Jean-Clément Martin dans le cadre du dossier « Le ­“génocide vendéen” : un débat loin d’être clos » de RCF.

16 février 2018 – Clyde Plumauzille – « Les révolutions sexuelles sont-elles le moteur de l’histoire ? », La Fabrique de l’Histoire, France Culture

Vidéo d’une émission spéciale enregistrée à la Sorbonne le samedi 10 février dans le cadre du Forum "Sexe(s) et pouvoirs".

13 février 2018 – Jean-Clément Martin – « Faut-il défendre (encore) la Révolution ? À propos de Lorànt Deutsch », Mediapart

Billet du blog de Jean-Clément Martin sur Mediapart à propos de l’ouvrage de Lorànt Deutsch.

8 février 2018 – Jean-Clément Martin – « La Vendée : un passé qui ne passe pas ? », entretien de Gauthier Boucly avec Jean-Clément Martin, Le vent se lève

Lire l’article complet

Si la mémoire de la Révolution française constitue encore aujourd’hui un sujet de polémiques, la « Guerre de Vendée » (1793-1796) en est certainement l’épisode le plus sulfureux. Simple guerre civile, opération de défense de la République contre les monarchies coalisées ou génocide qui préfigure les pires heures du xxe siècle ? Nous avons posé la question à Jean-Clément Martin, historien, professeur émérite à l’université Paris 1, chercheur au CNRS, membre de la société des études robespierristes et auteur de nombreux ouvrages sur cet épisode (La Vendée et la FranceLa Vendée de la mémoire…), qui a accordé cet entretien à Le Vent Se Lève.

19 janvier 2018 – Philippe Pétriat – L’histoire de l’Arabie saoudite, Public Sénat

Pour Public Sénat, Philippe Pétriat a répondu aux questions de Priscillia Abereko pour son article « Arabie saoudite : un État religieux aux timides réformes » et a participé à l’émission « L’Arabie saoudite, un royaume sous influence » de L’info dans le rétro de Fabrice D’Almeida.

19 janvier 2018 – Béatrice Joyeux-Prunel – « Paris, capitale de l’avant-garde ? », par Vincent Giroud, Nonfiction.fr

Un article de Vincent Giroud sur le deuxième volet de « Les avant-gardes artistiques (1918-1945) - Une histoire transnationale – Volume 2 », de Béatrice Joyeux-Prunel.

2 octobre 2017 – Christophe Charle – « Pourquoi tant d’histoires autour du xixe siècle ? » (xixe siècle 1/4), La Fabrique de l’histoire, France Culture

Écouter l’émission

Pourquoi ce siècle malgré sa production littéraire, artistique et politique nous reste t-il si étranger ? 

Une émission co-animée par Emmanuel Laurentin et Anaïs Kien, avec Christophe Charle et Pierre Singaravélou (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

14 septembre 2017 – Guillaume Tronchet – : « La Sorbonne des étudiants étrangers », La Marche de l’Histoire sur France Inter

Retrouvez l’intervention de Guillaume Tronchet sur le site de France Inter.

La Sorbonne aime à se situer toujours dans le sillage de l’exemplaire Collège des Nations du Moyen Age qui, dirait-on aujourd’hui, recrutait déjà à l’international.

Mais le rayonnement du Quartier latin a varié selon les époques.

27 août 2017 – Jean-Clément Martin – « Les noms de rues permettent de comprendre les contradictions de l’Histoire », entretien mené par Clémence Maret, La Croix

En écho aux retraits de statues de confédérés aux États-Unis après les violences à Charlottesville, une association propose que les rues françaises qui portent le nom de négriers soient débaptisées, ou dotées d’un panneau explicatif.

Pour l’historien Jean-Clément Martin, ces mesures seraient susceptibles d’entraîner des dérives.

Lire l’entretien.

19 mai 2017 – Pierre Serna – « Comme des bêtes, l’Empire des polices », Historiquement Show, Histoire

Jean-Christophe Buisson reçoit Pierre Serna pour « Comme des bêtes. Histoire politique de l’animal en Révolution (1750-1840) » (Fayard) et Jacques-Olivier Boudon pour « L’Empire des polices. Comment Napoléon faisait régner l’ordre » (Vuibert). Eugénie Bastié chronique « La Guerre de Vendée pour les Nuls » de Michel Chamard (First éditions).

Regarder l’émission.

3 avril 2017 – Pierre Serna – « La Marseillaise, je l’aime moi non plus » ou l’histoire de l’hymne le plus chanté au monde », documentaire de Pascal Signolet, France 3

Qui n’a pas fredonné, voire chanté la Marseillaise à pleins poumons, que ce soit au stade ou plus récemment après les attentats de novembre 2015. L’hymne national a toujours connu une vie tumultueuse : rejeté, adoré, méconnu. Le réalisateur Pascal Signolet raconte son histoire.

Voir le documentaire.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr