Accueil > Le Laboratoire > Rayonnement

Rayonnement

Partager cette page :

Retrouvez ci-dessous les interventions des membres de l’IHMC dans les médias et lors d’événements grand public (liste non exhaustive établie à compter de 2017).

8 juin 2019 – Guillaume Calafat – « Une mer jalousée » : une histoire du partage de la Méditerranée, Le Monde des Livres

Dans cet essai, l’historien Guillaume Calafat détaille les batailles, plus souvent juridiques et philosophiques que navale, pour la souveraineté maritime au xviie siècle.

Lire l’article complet de Claire Judde de Larivière (accès complet réservé aux abonnés)

6 juin 2019 – Pierre Serna – Le macronisme est-il un extrême-centre comme les autres ?, L’Humanité Dimanche

Couverture de l'ouvrage

Dans son ouvrage « L’Extrême centre ou le poison français, 1789-2019 », Pierre Serna montre que le régime macroniste n’est pas une révolution, mais une « vieille histoire » dont la recette remonte à... 230 ans. Extrait.

Présentation et extraits de l’ouvrage dans le numéro 662 de L’Humanité Dimanche (reproduits avec leur aimable autorisation)

Cet article peut également être retrouvé sur le site de l’Humanité.

2 juin 2019 – Frédéric Régent – Les maîtres de la Guadeloupe, Papiers d’Identité, La 1re

C’est avec le dernier ouvrage de l’historien Frédéric Régent, que la chronique « Papiers d’ Identité » de la chaîne La 1re clôture ce mois de mai.

Les maîtres de la Guadeloupe, propriétaires d’esclaves 1635-1848 est un essai paru en avril 2019, aux Editions Tallandier.

Accéder à l’émission radio de Christelle Martial et à l’interview télévisée de Sophie Vingadassalom.

23 mai 2019 – Guillaume Calafat – Méditerranée et droit sur les mers au xviie s., Éclats d’histoire, Aligre FM

Trente-troisième numéro de la première saison d’Éclats d’histoire, l’émission d’histoire d’Aligre FM, émission réalisée par Gilles Bresard, animée par Luc Daireaux

Invité : Guillaume Calafat, maître de conférences à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Fung Global Fellow au Princeton Institute for International and Regional Studies, auteur de Une mer jalousée. Contribution à l’histoire de la souveraineté (Méditerranée, xviie siècle), Seuil, 2019.

Écouter l’émission

14 mai 2019 – Frédéric Régent – Colonisation : ce qu’étaient vraiment les relations maîtres et esclaves aux xviie et xviie siècles, Atlantico et Storia Voce

Atlantico vous propose en partenariat avec Storia Voce une émission sur la colonisation et l’esclavage, loin des clichés et des simplifications habituelles. Un entretien de Christophe Dickès avec Frédéric Régent, docteur en histoire de l’Université Paris 1.

Accéder à l’émission

9 mai 2019 – Christophe Charle – Rencontre autour de L’Europe. Encyclopédie historique, Maison de l’Europe de Paris

Pour la Journée de l’Europe, la Maison de l’Europe de Paris organise une rencontre pour découvrir « L’Europe. Encyclopédie historique » parue aux éditions Actes Sud. L’encyclopédie, façonnée par Christophe Charle et Daniel Roche, se veut une boussole éclairant les citoyens européens sur les complexités d’un passé proche ou lointain qui conditionne notre avenir et permet de comprendre les racines des difficultés contemporaines. 

Avec la participation de Christophe CHARLE, Directeur de l’ouvrage « L’Europe. Encyclopédie historique » et Bruno DUMEZIL, membre du comité de rédaction de l’Europe et spécialiste du Moyen Age.

Le débat est modéré par Emmanuelle LOYER, professeure d’histoire contemporaine à Sciences Po Paris, prix Fémina, auteure d’une biographie de Lévi-Strauss et d’une « Brève histoire culturelle de l’Europe ».

Présentation de l’événement

23 avril 2019 – Frédéric Régent publie une saga détaillée de propriétaires d’esclaves en Guadeloupe (1635-1848), Outre-Mer la 1ère

En étudiant les parcours de quatre familles de propriétaires d’esclaves sur huit générations, l’historien guadeloupéen Frédéric Régent remonte aux sources de la colonisation et montre plus largement comment l’esclavagisme a contribué à la puissance de l’Europe moderne.

Lire l’article complet de Philippe Triay

4 avril 2019 – Christophe Charle – L’Europe : son passé, son avenir, Le Berry républicain et L’Yonne républicaine

Deux entretiens de Jérôme Pilleyre avec Christophe Charle à propos de l’Europe, suite à la sortie de L’Europe. Encyclopédie historique (Christophe Charle et Daniel Roche (dir.), Actes Sud) : 

« Pourquoi l’Union européenne oscille entre fédéralisme et nationalisme », Le Berry républicain, 4 avril 2019

« L’Europe doit utiliser les drames de son histoire pour bâtir un monde nouveau », L’Yonne républicaine, 5 avril 2019

3 avril 2019 – Nicolas Offenstadt – « Dans les ruines de l’Allemagne de l’Est », Politis

L’urbex – pour exploration urbaine – est une nouvelle pratique de recherche historique dans des lieux abandonnés, proche de l’enquête de détective. L’ex-RDA fourmille ainsi de richesses oubliées…

Nicolas Offenstadt fait dans cet article un retour sur la manière d’enquêter dans l’ex-RDA pour l’historien.

Lire l’article

24 mars 2019 – Nicolas Offenstadt – La « disparition » de Verdun, nouvelle étape d’une « offensive identitaire », Huffington Post

L’historien Nicolas Offenstadt pointe l’instrumentalisation visant à exploiter l’histoire comme « un roman national et non comme une discipline critique ».

Lire le reste de l’article

21 mars 2019 – Frédéric Régent – Esclavage : le Code noir, un progrès ?, GEO Histoire

Frédéric Régent, maître de conférences à Paris I Panthéon-Sorbonne, président du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage et auteur de La France et ses esclaves (éd. Fayard, 2012), répond aux questions de Valérie Kubiak sur le Code noir.

Lire l’entretien de Valérie Kubiak

1er mars 2019 – Christophe Charle : l’Européen, L’Histoire, no 457

A l’heure où l’Europe semble plus fragile que jamais, l’encyclopédie que vient de diriger Christophe Charle avec Daniel Roche se veut une boussole pour éclairer des citoyens désorientés.

Lire l’article d’Emmanuelle Loyer

12 février 2019 – Valérie Nègre – L’art du chantier, Le Temps

La Cité de l’Architecture et du Patrimoine à Paris présente jusqu’au 11 mars une exposition consacrée à l’imagerie de chantier, « L’Art du chantier. Construire et démolir, du xvie au xxie siècle », organisée par Valérie Nègre et Marie-Hélène Contal. Visite guidée d’un assemblage hétéroclite mais certainement pas dépourvu d’intelligence.

Lire l’article complet de Christophe Catsaros.

6 février 2019 – Charlotte Guichard – « La signature des peintres au xviiie siècle », Paroles d’histoire

Dans ce podcast de la chaîne Paroles d’histoireCharlotte Guichard, directrice de recherches au CNRS, présente son ouvrage La Griffe du peintre – La valeur de l’art (1730-1820) (Seuil, « Univers historique illustré », 2018) : Comment le nom de l’artiste est-il devenu un élément clef de la valeur symbolique et commerciale des œuvres ? Pourquoi les peintres signent-ils leurs tableaux ?

Accéder au podcast

1er février 2019 – Valérie Nègre – Le chantier en représentation, Le Moniteur

Construction et démolition sont aussi matière à démarche artistique. La Cité de l’architecture le démontre jusqu’au 11 mars à Paris.

Mais enfin, c’est de l’art ou du chantier ? Eh bien… Les deux, mon camarade ! Il est vrai que ces termes ne s’associent pas spontanément. Pourtant, la preuve est là, avec l’exposition remarquable que la Cité de l’architecture et du patrimoine (Paris) consacre au sujet. « L’Art du chantier. Construire et démolir, du xvie au xxie siècle » est le fruit de trois ans de recherche de ses deux commissaires : Valérie Nègre, professeure d’histoire des techniques à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et Marie-Hélène Contal, directrice du développement culturel à la Cité de l’architecture.

Lire l’article de Jacques-Franck Degioanni.

28 janvier 2019 – Christophe Charle et Daniel Roche – L’aventure socio-culturelle européenne, Nonfiction.fr

« L’Europe, encyclopédie historique » offre une histoire multinationale à l’échelle du continent rédigée par plus de 430 spécialistes de tous horizons.
Nicolas CHARLES

L’Europe, encyclopédie historique était attendue : par son échelle spatiale (le continent européen), temporelle (de l’Antiquité à nos jours), mais aussi par son ambition globale, l’ouvrage dirigé par Christophe Charle et Daniel Roche fera date. Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, par sa volonté d’exhaustivité : la diversité des thèmes retenus, qui vont de l’histoire politique à l’histoire culturelle, en phase avec l’historiographie actuelle. Ensuite, par la brièveté et la précision des notices (deux pages maximum), accompagnées à chaque fois d’une bibliographie succincte qui permet d’approfondir le sujet. Chacun peut y trouver l’information qu’il recherche sans avoir à lire l’ouvrage en entier.

Lire l’article de Nicolas Charles.

23 janvier 2019 – Valérie Nègre – « L’art du chantier, l’art de raconter l’architecture », Le courrier de l’architecte

La masse ne fait pas peur ! Sur les murs de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine s’expose jusqu’au 11 mars 2019 « L’art du chantier, construire et démolir du 16e au 21e siècle ». Le sujet est d’autant plus vaste qu’il plonge ses racines jusqu’au XVIe siècle. Devant cette tâche immense, Valérie Nègre, historienne, et Marie-Hélène Contal, directrice du développement culturel à la Cité, commissaires d’exposition, ont pris un parti narratif et, en fait d’une grande Histoire du chantier, privilégient quelques histoires aussi délicieuses que judicieuses de John Soane à Martin Rauch en passant par Patrick Bouchain et Niccola Zabaglia.

Lire l’article complet de Jean-Philippe Hugron

21 janvier 2019 – Valérie Nègre – « L’art du chantier, de la démolition à la beauté à la Cité de l’architecture et du patrimoine », Toute la culture

Jusqu’au 11 mars, avec l’exposition « « L’art du chantier, construire et démolir du 16e au 21e siècle »  » la Cité de l’architecture et du patrimoine interroge l’avant : comment construire ? Et comment l’idée même de chantier a évolué entre l’époque moderne et contemporaine. Une expo à la fois très pointue et ultra accessible.

Chronologique et thématique, le parcours pensé par Valérie Nègre et Marie-Hélène Contal est aux limites du labyrinthe. Un long couloir dans lequel se niche des œuvres laisse place à un autre espace fait d’une succession de pièces. Rapidement, et avec intelligence, on est ému de voir « nos » monuments se construire. La tour Effeil nous apparaît décapitée et plus loin les halles sont là sans le centre Pompidou. Mais avant ? Sans les machines et avec dieu, il faut dresser haut même si les cathédrales sont loin.

Lire l’article complet d’Amélie Blaustein Niddam

16 janvier 2019 – Charlotte Guichard – « Et les peintres devinrent des marques », Libération

Dans La Griffe du peintre. Essai sur la valeur de l’art, la chercheuse Charlotte Guichard enquête sur l’apparition des signatures au bas des tableaux au xviie siècle. Une pratique qui accompagna l’avènement d’un marché de l’art.

Lire l’article complet de Jean-Yves Grenier

15 janvier 2019 – Valérie Nègre – L’art du chantier, Interdit d’interdire, RT France

Frédéric Taddeï reçoit l’écrivain Nicolas Rey, l’auteur de BD Jérôme Le Gris, le violoniste Amaury Coeytaux et le violoncelliste François Kieffer et la commissaire d’exposition Valérie Nègre.

Avec l’écrivain Nicolas Rey pour son dernier roman Lettres à Joséphine au diable vauvert, l’auteur de BD Jérôme Le Gris pour le Tome 1 de Serpent Dieu –Les larmes d’Odin aux Éditions Glénat BD, le violoniste Amaury Coeytaux et le violoncelliste François Kieffer pour les 15 ans du Quatuor Modigliani et leur dernier album « Portraits », ainsi que la commissaire d’exposition Valérie Nègre pour « L’Art du chantier. Construire et démolir, du xvie au xxie siècle », co-organisée Marie-Hélène Contal à la Cité de l’architecture et du patrimoine

Voir l’émission complète.

15 janvier 2019 – Christophe Charle et Daniel Roche – « L’Europe, l’Europe », En attendant Nadeau

Il est des livres dont on ne peut faire le compte rendu, tant ils sont massifs : L’Europe. Encyclopédie historique de Daniel Roche et Christophe Charle se pose comme un monument. Gros comme le Petit Larousse de nos enfances, le livre distille mille aspects de ce monstre sans limite claire ni base culturelle définissable, tout en collectant ces choses si réelles qui permettent de prendre du recul. Chaque article, né d’une volonté pédagogique, se situe en marge des déclarations abruptes de l’utopie et du désenchantement. Ici, loin des mythes, se défend la revanche des savoirs.

Lire l’article complet de Maïté Bouyssy

21 décembre 2018 – Jean-Clément Martin – « La “Terreur” n’a jamais existé ! », Agoravox

Cet article de maQiaval présente (avec un ton sarcastique au début) l’ouvrage de Jean-Clément MartinLes Échos de la Terreur. Vérités d’un mensonge d’Etat

Lire l’article complet

16 décembre 2018 – Antoine Flandrin – « Jean-Clément Martin révolutionne la Terreur », Le Monde

L’historien Jean-Clément Martin, spécialiste de la Révolution française, a beaucoup travaillé sur la violence politique et à remettre en cause quelques idées reçues. Comme dans « Les Echos de la Terreur », son nouveau livre. Antoine Flandrin

Lire l’article (accès complet réservé aux abonnés)

14 décembre 2018 – Vincent Denis – « Maintien de l’ordre et violences policières : ce que l’histoire nous apprend », The Conversation

Article de Vincent Denis :

Les manifestations des gilets jaunes de ces dernières semaines ont soulevé à nouveau la question des violences policières et d’un usage accru de la violence par les forces de l’ordre, une question déjà posée en 2016 à l’occasion du mouvement contre la « loi travail ». On voudrait apporter un éclairage historique sur ce phénomène supposé de « retour » de la violence. Il ne s’agit pas de relativiser les agissements policiers, mais d’inscrire les événements dans l’évolution du maintien de l’ordre en France.

Lire l’article

Article également publié le 17 décembre 2018 dans Le Point sous le titre « Manifestations : la police est-elle de plus en plus violente ? »

7 décembre 2018 – Pierre Serna – « Gilets jaunes : “La question de l’ordre public est essentielle” », Le Parisien

À la veille de l’acte IV des Gilets jaunes, face auquel l’exécutif a déployé des « moyens exceptionnels », Pierre Serna, historien, livre son expertise sur ce mouvement… pas si inédit.

Lire l’article

3 décembre 2018 – Valérie Nègre – « Le chantier, tout un art ! », Batiactu

À la fois théâtre de luttes sociales et tribune politique, bruyant et fascinant, le chantier inspire dessinateurs, caricaturistes et photographes. Objet d’art, le chantier s’expose du 9 novembre au 11 mars à la Cité de l’architecture et du patrimoine.

Entre la maquette bien découpée et le bâti final, le chantier est lui aussi lieu d’expression esthétique. L’exposition « L’art du chantier, construire et démolir du 16e au 21e siècle » (organisée par Valérie Nègre, commissaire de l’exposition, et Marie-Hélène Contal, commissaire adjoint) montre justement en quoi l’épreuve du chantier est la phase la plus vivante d’une construction, au point que les architectes et artistes n’ont eu de cesse de vouloir capter ses différentes temporalités.

Lire l’article complet de Lina Trabelsi

3 décembre 2018 – Jean-Marie Le Gall – « Individualisme, matérialisme... la Renaissance est-elle la source de notre modernité ? », Les racines du présent, RCF

Nationalisme, colonisation, traite esclavagiste... De tous ces maux, la Renaissance serait à l’origine. Pour en débattre, Frédéric Mounier reçoit Didier Le Fur et Jean-Marie Le Gall.

Écouter l’émission

28 novembre 2018 – Béatrice Joyeux-Prunel – Art et IA : ceci n’est pas un bit, La méthode scientifique, France Culture

La performance technique de la machine utilisée comme outil ne supplante-t-elle pas les qualités artistiques des œuvres qui en découlent ? Que penser de l’imagination artificielle ?

Pour évoquer ces questions, les deux interlocuteurs bien humains – pour le moment et jusqu’à preuve du contraire –, sont Béatrice Joyeux-Prunel, maîtresse de conférences en histoire de l’art contemporain à l’ENS et David Desrimais, fondateur de Jean Boîte Editions, qui publie « 1 the Road », premier roman écrit par une intelligence artificielle.

Écouter l’émission

27 novembre 2018 – Isabelle Pantin – « L’inspiration de Tolkien », La compagnie des auteurs, France Culture

Comment Tolkien s’est-il immergé dans un monde fantastique où l’on parle des langues imaginaires ? Nous nous penchons aujourd’hui sur ce qui a inspiré Tolkien.

Dans l’étude qu’elle consacre à l’univers de Tolkien, Isabelle Pantin, professeure de littérature française à l’École normale supérieure à Paris analyse aussi le contexte dans lequel l’auteur de fantasy a écrit.

Écouter l’émission

12 novembre 2018 – Jean-Clément Martin, « Comment la Révolution française continue de nous diviser », Les racines du présent, RCF

Depuis plus de 200 ans la diversité des interprétations de la Révolution française ne cesse de résonner dans notre histoire politique. La Révolution a-t-elle divisé ses enfants ?

Animé par Frédéric Mounier, avec :

  • Jean-Clément Martin, historien, spécialiste de la Révolution française, de la Contre-révolution et de la guerre de Vendéen, professeur émérite à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Antonino de Francesco, historien, professeur d’histoire moderne à l’Université de Milan, chercheur associé à l’Institut d’histoire de la Révolution française
  • Laurent de Boissieu, journaliste à La Croix

 Écouter l’émission

9 novembre 2018 – Pierre Serna, « Ma chronique de l’Extrême-Centre – C’est quoi la guerre ? », L’Humanité

Chronique de Pierre Serna.

On comprend bien que le président de la République française saisisse la gravité du moment mémoriel pour faire sa politique. Tout en rendant hommage aux poilus, il réalise un microtour des champs de boucheries  : c’est comme qui dirait de bonne guerre. Il fait le job, et pourquoi pas sincèrement. On ne saurait lui reprocher cela. N’importe quel président a dû le faire, et le fera après lui. Les femmes et les hommes de bonne volonté peuvent regretter que la commémoration cache le présent et, comme souvent en France, le roman héroïque national masque l’aujourd’hui comme réalité à mieux recouvrir d’un voile pudique. Comme s’il s’agissait de dépasser la contradiction d’un discours de paix, à un moment où la France fait la guerre dans bien trop d’endroits du monde. 

Lire l’article (accès complet réservé aux abonnés)

9 novembre 2018 – Hervé Drévillon, « Faut-il honorer la mémoire des maréchaux de la Grande Guerre ? », The Conversation

Article d’Hervé Drévillon

Faut-il honorer la mémoire des maréchaux de la Grande Guerre ? La charge symbolique de la célébration du centenaire de l’armistice fait resurgir des controverses qui opposent la gloire des chefs au sacrifice des soldats anonymes. En réalité, le problème soulevé par la programmation des cérémonies du 11 novembre tient moins à l’opposition entre les maréchaux et les citoyens appelés aux armes qu’à la nature même du maréchalat. C’est pour le comprendre que la Revue Historique des Armées a consacré son dernier numéro à la longue histoire des maréchaux.

 Lire l’article complet

7 novembre 2018 – Daniel Roche et Christophe Charle, Entretien avec Didier Francfort organisé par Lorraine INDIGO, L’Est républicain

Retrouvez les photos de l’entretien avec Daniel Roche et Christophe Charle par Didier Francfort organisé, le mercredi 7 novembre, par Lorraine INDIGO au Palais du Gouvernement de Nancy.

 

3 novembre 2018 – Jean-Clément Martin – « Les échos de la Terreur. Vérités d’un mensonge d’état. », Les voix de l’histoire

Depuis deux siècles, la Terreur partage le monde politique et intellectuel français, sépare gauche et droite, "conservateurs" et "progressistes". Cette ligne de fracture, horizon nécessaire et inévitable pour les uns, exemple de la dérive des droits de l’homme et de la liberté, pour les autres, est aussi une grille de lecture des grands évènements du xxe siècle. Le Terreur de Robespierre serait le modèle quasi indépassable car matriciel du nazisme et du stalinisme.

Jean-Clément Martin en fin connaisseur de la question et de la période nous conduit avec ce livre/enquête sur le chemin qui mène à l’invention de la Terreur.

Les échos de la Terreur. Vérités d’un mensonge d’état est publié par les Éditions Belin.

Voir la vidéo de l’entretien de l’auteur avec les Voix de l’histoire (1 h 01 mn 36s)

27 octobre 2018 – Nicolas Offenstadt – « 1918, c’est un monde des possibles », Radio Prague

A l’occasion du centenaire de la fondation de la Tchécoslovaquie, Radio Prague vous propose un entretien avec Nicolas Offenstadt. Médiéviste de formation, l’historien est également spécialiste de la Première Guerre mondiale et désormais de la RDA, où il s’est récemment livré à un travail de recherche original, à base d’exploration urbaine et intitulé Sur les traces de la RDA. A notre micro, il est revenu sur les enjeux de cette année 1918, en Europe centrale, l’année de la naissance de la Première République tchécoslovaque.

Écouter l’émission

21 octobre 2018 – Hervé Drévillon – « L’étude de la Mémoire forme le citoyen », La Croix

Comment enseigner l’histoire  ? La réponse d’Hervé Drévillon, professeur d’histoire moderne à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Lire l’article (accès complet réservé aux abonnés)

19 octobre 2018 – Pierre Serna – « Ma chronique de l’Extrême-Centre – 18 ou 19 brumaire… », L’Humanité

Chronique de Pierre Serna.

Tous les amateurs d’histoire le savent bien. Le coup de force militaire devenant coup d’État n’a jamais eu lieu le 18 mais le 19 brumaire. Alors pourquoi tout le monde parle-t-il du «  18 Brumaire  »  ? Tout simplement parce que, par un coup de génie sournois, les deux complices et filous Bonaparte et Fouché, venant de violenter la République, veulent cacher leur mauvais coup fait aux députés agressés à l’orangerie de Saint-Cloud, le 19...

Lire l’article (accès complet réservé aux abonnés)

19 octobre 2018 – Hervé Drévillon – « Quatorze siècles d’histoire de l’armée française avec Hervé Drévillon », Nonfiction.fr

Entretien d’Anthony Guyon avec Hervé Drévillon à propos de l’ouvrage « Histoire militaire de la France » (volume 1).

Lire l’entretien

Recension de l’ouvrage par Anthony Guyon

13 octobre 2018 – Nicolas Offenstadt – « Élections en Bavière : le malaise politique », Affaires étrangères, France Culture

Quels sont les enjeux des élections en Allemagne pour Angela Merkel en difficulté ? Quelle est la situation politique et économique du pays ?

Christine Ockrent discute de cette question avec Claire Demesmay, responsable du programme franco-allemand à l’Institut allemand de politique étrangère (DGAP), Hans Stark, Secrétaire général du Cerfa de l’Ifri et professeur à l’université de Paris IV, Nicolas Offenstadt, maître de conférences habilité à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et Henrik Uterwedde, politologue, chercheur à l’Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg.

Écouter l’émission

13 octobre 2018 – Christophe Charle – « Profils perdus - Victor Basch 1/2 », Les Nuits de France Culture, France Culture

En 1991, Arlette Dave et Anice Clément proposaient un Profils perdus en deux volets consacré à Victor Basch. Comme on peut l’entendre dans la première de ces deux émissions, si beaucoup de rues portent son nom, Victor Basch reste très et trop mal connu au-delà des cercles intellectuels et universitaires.

Avec la participation de l’historienne Madeleine Rebérioux, la philosophe Élisabeth de Fontenay, l’essayiste Daniel Linderberg, Lidia Campolonghi, l’historien Christophe Charle, et Bernard Wallon, de la Ligue des Droits de l’Homme. Lectures de textes de Victor Basch par Jean Dautremay.

Cette émission du 7 mars 1991 a été rediffusée le 13 octobre 2018 : Écouter l’émission

13 octobre 2018 – Charlotte Guichard – « Banksy revisite Bonaparte et la notion de pouvoir », Le Monde

A l’instar de « LIBERTÉ, ÉGALITÉ, CABLE TV », détournement du « Bonaparte franchissant le Grand Saint-Bernard » de Jacques-Louis David, l’œuvre du street-artiste renouvelle la puissance politique de classiques, estime l’historienne Charlotte Guichard, dans une tribune au « Monde ».

Lire l’article (accès complet réservé aux abonnés)

12 octobre 2018 – Pierre Serna – « Émission spéciale en direct des 21e Rendez-vous de l’Histoire de Blois », La Fabrique de l’Histoire, France Culture

Emission spéciale en direct des 21e Rendez-vous de l’Histoire de Blois co-animée par Emmanuel Laurentin, Anaïs Kien, Séverine Liatard et Victor Macé de Lépinay.

En première partie, un hommage à Michel Vovelle, disparu le 6 octobre dernier, en compagnie des historiens Pierre Serna et Anne Jollet. 

Dans une deuxième partie, l’équipe de La Fabrique reviendra avec Adrien Genoudet sur la naissance d’Entre-Temps, revue d’histoire collective et gratuite, attachée à la chaire de Patrick Boucheron, au Collège de France. 

Enfin, Victor Macé de Lépinay consacre sa chronique aux archives numérisées du procès de Rivonia à l’occasion de la sortie du documentaire de Nicolas Champeaux et Gilles Porte Le procès contre Mandela et les autres.

Écouter l’émission

2 octobre 2018 – Pierre Serna – « Inventer un animal républicain, ou l’utopie réalisée de la ménagerie du muséum, 1793-1802 », Maison des Sciences de l’homme de Clermont-Ferrand, Canal-U

Pierre Serna, historien, spécialiste de la Révolution française, est professeur des universités à Paris 1 Panthéon-Sorbonne et directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française. Il a donné cette conférence, « Inventer un animal républicain, ou l’utopie réalisée de la ménagerie du muséum, 1793-1802 », le 2 octobre 2018 à la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand, dans le cadre du séminaire annuel « L’homme & l’animal en société ».

Retrouvez la vidéo de la conférence sur Canal-U.

26 septembre 2018 – Jean-Clément Martin – « Relire la Révolution française (3/4), De 1794 au Directoire : une Terreur ou plutôt des terreurs ? », La Fabrique de l’Histoire, France Culture

Quelles sont les interprétations les plus récentes des tribunaux révolutionnaires qui ont marqué la période de la Terreur et du Directoire ? Tel sera le coeur de ce débat historiographique, 3e volet de notre série consacrée aux (re)lectures contemporaines de l’histoire de la Révolution française.

Pour ce débat historiographique, Emmanuel Laurentin s’entretient avec Yannick Bosc, maître de conférences en histoire à l’Université de Rouen, Annie Jourdan, chercheuse associée à l’université d’Amsterdam et à l’Institut d’histoire de la Révolution française (Paris 1), Jean-Clément Martin, professeur émérite à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Antoine Boulant, spécialiste d’histoire militaire du xviiie siècle, de la Révolution et de l’Empire.

Écouter l’émission

26 septembre 2018 – Chloé Maurel — « Non, l’ONU ne sert pas à rien ! »,, Le Monde

L’Organisation des Nations unies est certes imparfaite mais, souligne l’historienne Chloé Maurel dans une tribune au « Monde », elle mène une action utile pour la paix et la solidarité internationale. Il faut donc œuvrer à la renforcer, à lui donner plus de pouvoir.

Lire l’article (accès complet réservé aux abonnés)

24 septembre 2018 – Chloé Maurel – « Ces missions de l’ONU que vous ne connaissez pas », Europe 1

Santé, travail, droit de l’homme. Au-delà des grands discours des chefs d’Etats à la tribune, l’ONU est (aussi) une véritable galaxie qui touche tous les domaines de la vie quotidienne. Europe 1 vous dévoile ces missions dont le grand public ignore l’existence.

Bernard Miyet, ancien secrétaire général-adjoint des Nations Unies, chargé du Département des opérations de maintien de la paix entre 1997 et 2000, l’historienne Chloé Maurel, spécialiste de l’histoire des Nations Unies, et Philippe Douste-Blazy, conseiller spécial pour le secrétaire général de l’ONU, dévoilent au micro de Wendy Bouchard les missions de l’ONU méconnues du grand public.

Lire le résumé de l’émission

24 septembre 2018 – Chloé Maurel – « Ces missions de l’ONU que vous ne connaissez pas », Europe 1

Santé, travail, droit de l’homme. Au-delà des grands discours des chefs d’Etats à la tribune, l’ONU est (aussi) une véritable galaxie qui touche tous les domaines de la vie quotidienne. Europe 1 vous dévoile ces missions dont le grand public ignore l’existence.

Bernard Miyet, ancien secrétaire général-adjoint des Nations Unies, chargé du Département des opérations de maintien de la paix entre 1997 et 2000, l’historienne Chloé Maurel, spécialiste de l’histoire des Nations Unies, et Philippe Douste-Blazy, conseiller spécial pour le secrétaire général de l’ONU, dévoilent au micro de Wendy Bouchard les missions de l’ONU méconnues du grand public.

Lire le résumé de l’émission

22 septembre 2018 – Hervé Drévillon – « La guerre est une forme, certes brutale, de socialisation entre les peuples », Le Monde

Entretien avec Hervé Drevillon et Olivier Wieviorka, qui dirigent l’imposante « Histoire militaire de la France » (et volume II). Propos recueillis par Florent Georgesco.

Lire l’article (accès complet réservé aux abonnés)

21 septembre 2018 – Nicolas Offenstadt – « En Allemagne, il y a un sentiment de dévalorisation de son passé », Le Grand Entretien, France Inter

L’historien Nicolas Offenstadt est l’invité de Nicolas Demorand pour la sortie de son ouvrage, Le Pays disparu, sur les traces de la RDA (ed. stock). Trente ans après la réunification des deux blocs, l’historien suit les traces de la RDA au sein de l’Allemagne contemporaine et restitue sa mémoire à travers un travail de terrain.

Pour l’historien, l’Allemagne est ce « mélange de ruines et d’un pays qui n’est plus là mais qui a laissé des traces ».

Écouter l’émission

12 septembre 2018 – Nicolas Offenstadt – « Sur les traces de la RDA », Paroles d’histoire

Dans ce podcast de la chaîne Paroles d’histoire, Nicolas Offenstadt, maître de conférences à Paris 1, présente son ouvrage Le pays disparu. Sur les traces de la RDA (Paris, Stock, 2018) et la manière dont l’exploration urbaine permet de trouver les traces du passé.

Accéder au podcast

10 septembre 2018 – Nicolas Offenstadt — « Figures de l’internationalismes (1/4), Une patrie disparue, la RDA », La Fabrique de l’Histoire, France Culture

Écouter l’émission

Premier volet de cette série consacrée à quatre figures de l’internationalisme, un grand entretien avec Nicolas Offenstadt. En compagnie de l’historien, nous entamons une déambulation à la recherche des traces physiques de ce pays évanoui : la RDA.

5 septembre 2018 – Émilie Dosquet, Claire Gantet et Paul Vo-Ha – Les traités de Westphalie ont-ils mis en place un nouvel ordre européen ?, La Fabrique de l’Histoire, France Culture

Troisième épisode de la série « Histoire de la Guerre de Trente ans (1618-1648) ». 

Le 27 août 2018, Emmanuel Macron a fait référence dans un discours à l’ordre westphalien. Qu’entendait-il par là ? Aujourd’hui, pour cerner les changements initiés par ces traités de paix signés en 1648, un débat historiographique avec les historiens Claire Gantet, Émilie Dosquet et Paul Vo-Ha.

Accéder à l’émission présentée et animée par Emmanuel Laurentin

3 août 2018 – Hervé Drévillon – « À quoi sert le service national universel ? », Le débat de midi, France Inter

Écouter l’émission

C’est une promesse de campagne de Emmanuel Macron, et un groupe de travail a fait une proposition de projet dévoilé en juin au Conseil des ministres. Mais quel est le contenu du projet, et quels problèmes soulève-t-il ?

Avec :

  • Michel Goya, ancien colonel, expert en stratégie, leadership et innovation militaire
  • Marion Chapulut, présidente de CitizenCorps et membre du groupe de travail sur le Service national universel
  • Hervé Drévillon, historien spécialiste d’histoire militaire

23 juillet 2018 – Claire Zalc – « Faire l’histoire des migrations : entretien avec Nancy Green », Politika

Les points aveugles de l’histoire de France ont fréquemment été mis en lumière par des historiens ou des historiennes originaires d’ailleurs. Par ses travaux pionniers, Nancy Green, chercheuse d’origine états-unienne, a contribué à renouveler le champ d’étude des migrations en France. Faut-il parler des catégorisations identitaires autres que la classe, telles que l’ethnicité ou la religion ? Comment prendre en compte la perspective des pays de départ, à la suite des travaux novateurs d’Abdelmalek Sayad ? Quel est l’intérêt d’analyser les migrations de manière plus complexe, en incluant ses dimensions transnationales ?

Ces réflexions sont abordées dans un entretien mené par Claire Zalc, une historienne de l’immigration qui travaille depuis vingt ans dans le sillage de Nancy Green. L’occasion pour cette dernière de présenter ses travaux sur les migrations des Juifs, des femmes, des élites, mais aussi de revenir sur son expérience familiale et personnelle de l’émigration.

Accéder à l’entretien

4 juillet 2018 – Clyde Plumauzille – « Femmes et prostitution durant la Révolution », Paroles d’histoire

Dans ce podcast de la chaîne Paroles d’histoire, Clyde Plumauzille, chargée de recherches au CNRS, présente son ouvrage Prostitution et révolution. Les femmes publiques dans la cité républicaine (1789-1804) (Paris, Champ Vallon, 2016), un état des lieux de l’univers prostitutionnel à Paris à la veille de la Révolution, son cadre légal, et son évolution sous la Révolution.

Accéder au podcast

13 juin 2018 – Nicolas Offenstadt – Autour de Gérard Noiriel, Paroles d’histoire

Nicolas Offenstadt, maître de conférences à Paris 1 et membre de l’IHMC, a enregistré un podcast à propos de Gérard Noiriel en préparation du colloque organisé par l’IRIS et qui se tient les 14 et 15 juin 2018 à l’EHESS.

Accéder au podcast

Voir le programme du colloque

11 avril 2018 – Christophe Charle – « 1968-2018 : débloquer l’Université », La Grande Table, France Culture

Écouter l’émission

A l’occasion du bras de fer engagé entre le gouvernement et les étudiants et du quarantième anniversaire de mai 68, éclairages de l’historien Christophe Charle, auteur d’une Histoire des universités (PUF), et le juriste Olivier Beaud, professeur en droit public à l’Université Panthéon-Assas.

7 mars 2018 – Jean-Clément Martin – « Guerres de Vendée : “Crimes de guerre oui ! Génocide non !” », RCF

Vidéo de Jean-Clément Martin dans le cadre du dossier « Le ­“génocide vendéen” : un débat loin d’être clos » de RCF.

16 février 2018 – Clyde Plumauzille – « Les révolutions sexuelles sont-elles le moteur de l’histoire ? », La Fabrique de l’Histoire, France Culture

Vidéo d’une émission spéciale enregistrée à la Sorbonne le samedi 10 février dans le cadre du Forum "Sexe(s) et pouvoirs".

13 février 2018 – Jean-Clément Martin – « Faut-il défendre (encore) la Révolution ? À propos de Lorànt Deutsch », Mediapart

Billet du blog de Jean-Clément Martin sur Mediapart à propos de l’ouvrage de Lorànt Deutsch.

8 février 2018 – Jean-Clément Martin – « La Vendée : un passé qui ne passe pas ? », entretien de Gauthier Boucly avec Jean-Clément Martin, Le vent se lève

Lire l’article complet

Si la mémoire de la Révolution française constitue encore aujourd’hui un sujet de polémiques, la « Guerre de Vendée » (1793-1796) en est certainement l’épisode le plus sulfureux. Simple guerre civile, opération de défense de la République contre les monarchies coalisées ou génocide qui préfigure les pires heures du xxe siècle ? Nous avons posé la question à Jean-Clément Martin, historien, professeur émérite à l’université Paris 1, chercheur au CNRS, membre de la société des études robespierristes et auteur de nombreux ouvrages sur cet épisode (La Vendée et la FranceLa Vendée de la mémoire…), qui a accordé cet entretien à Le Vent Se Lève.

19 janvier 2018 – Philippe Pétriat – L’histoire de l’Arabie saoudite, Public Sénat

Pour Public Sénat, Philippe Pétriat a répondu aux questions de Priscillia Abereko pour son article « Arabie saoudite : un État religieux aux timides réformes » et a participé à l’émission « L’Arabie saoudite, un royaume sous influence » de L’info dans le rétro de Fabrice D’Almeida.

19 janvier 2018 – Béatrice Joyeux-Prunel – « Paris, capitale de l’avant-garde ? », par Vincent Giroud, Nonfiction.fr

Un article de Vincent Giroud sur le deuxième volet de « Les avant-gardes artistiques (1918-1945) - Une histoire transnationale – Volume 2 », de Béatrice Joyeux-Prunel.

2 octobre 2017 – Christophe Charle – « Pourquoi tant d’histoires autour du xixe siècle ? » (xixe siècle 1/4), La Fabrique de l’histoire, France Culture

Écouter l’émission

Pourquoi ce siècle malgré sa production littéraire, artistique et politique nous reste t-il si étranger ? 

Une émission co-animée par Emmanuel Laurentin et Anaïs Kien, avec Christophe Charle et Pierre Singaravélou (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

14 septembre 2017 – Guillaume Tronchet – : « La Sorbonne des étudiants étrangers », La Marche de l’Histoire sur France Inter

Retrouvez l’intervention de Guillaume Tronchet sur le site de France Inter.

La Sorbonne aime à se situer toujours dans le sillage de l’exemplaire Collège des Nations du Moyen Age qui, dirait-on aujourd’hui, recrutait déjà à l’international.

Mais le rayonnement du Quartier latin a varié selon les époques.

27 août 2017 – Jean-Clément Martin – « Les noms de rues permettent de comprendre les contradictions de l’Histoire », entretien mené par Clémence Maret, La Croix

En écho aux retraits de statues de confédérés aux États-Unis après les violences à Charlottesville, une association propose que les rues françaises qui portent le nom de négriers soient débaptisées, ou dotées d’un panneau explicatif.

Pour l’historien Jean-Clément Martin, ces mesures seraient susceptibles d’entraîner des dérives.

Lire l’entretien.

19 mai 2017 – Pierre Serna – « Comme des bêtes, l’Empire des polices », Historiquement Show, Histoire

Jean-Christophe Buisson reçoit Pierre Serna pour « Comme des bêtes. Histoire politique de l’animal en Révolution (1750-1840) » (Fayard) et Jacques-Olivier Boudon pour « L’Empire des polices. Comment Napoléon faisait régner l’ordre » (Vuibert). Eugénie Bastié chronique « La Guerre de Vendée pour les Nuls » de Michel Chamard (First éditions).

Regarder l’émission.

3 avril 2017 – Pierre Serna – « La Marseillaise, je l’aime moi non plus » ou l’histoire de l’hymne le plus chanté au monde », documentaire de Pascal Signolet, France 3

Qui n’a pas fredonné, voire chanté la Marseillaise à pleins poumons, que ce soit au stade ou plus récemment après les attentats de novembre 2015. L’hymne national a toujours connu une vie tumultueuse : rejeté, adoré, méconnu. Le réalisateur Pascal Signolet raconte son histoire.

Voir le documentaire.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr