Accueil > Le Laboratoire > Les membres > Membres statutaires et affiliés > ZALC Claire

ZALC Claire

Partager cette page :

 

Directrice de recherche CNRS à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine

Co-directrice de la collection « Histoire-Repères » aux éditions La Découverte et de la revue Pouvoirs

Membre des comités de rédaction des revues French Politics, Culture and Society, Vingtième siècle. Revue d’histoire, Le Mouvement social  (depuis 2008)

Distinctions


Médaille de bronze du CNRS, 2013

Prix André Conquet, prix d’excellence consulaire d’histoire économique décerné en juin 2012 à Melting Shops (Perrin, 2010)

Thèmes de recherche


 Immigration-Histoire des persécutions-Juifs-Entreprises et entrepreneurs-Crédit

Histoire sociale et économique-Méthodes quantitatives-Prosopographie-Microhistoire

Activités de recherche


Claire Zalc publie Dénaturalisés. Les retraits de nationalité sous Vichy (Éditions du Seuil, 2016) dont vous trouverez ici l’annexe électronique.

Elle a dirigé, avec Tal Bruttmann, Ivan Ermakoff et Nicolas Mariot, Pour une microhistoire de la Shoah (Éditions du Seuil, 2012).
Ce volume de la collection Genre humain est issu des journées d’études des 9 et 10 juin 2011, organisées à l’IHMC et intitulées Changer d’échelle pour renouveler l’histoire de la Shoah.

Elle a publié Face à la persécution. 991 Juifs dans la guerre, avec Nicolas Mariot (Odile Jacob, 2010).
Lire quelques comptes rendus.

Ses travaux portent sur l’histoire de l’immigration dans la France du XXe siècle, notamment sur l’histoire des entrepreneurs étrangers, et elle a publié Melting Shops. Une histoire des commerçants étrangers en France (Perrin, 2010).
Lire ici quelques comptes rendus.
Ce livre a été couronné, en juin 2012, par le IXe prix consulaire d’excellence d’histoire économique.

Elle a également dirigé, avec Anne-Sophie Bruno, Petites entreprises et petits entrepreneurs étrangers en France, 19e-20e siècle (Publibook, 2003).

Parallèlement, elle mène une réflexion sur les manières de faire et d’écrire l’histoire : elle a publié, avec Claire Lemercier, Méthodes quantitatives pour l’historien (Paris, La Découverte, « Repères », 2008) accompagné d’un site web.

Elle a également co-dirigé 1931, les étrangers au temps de l’exposition coloniale (Gallimard, 2008), le catalogue de l’exposition du même nom qui s’est tenue à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (mai-octobre 2008).

Diplômes


HDR soutenue le 9 décembre 2015. Sujet : « Identifications et appartenances. Pour une histoire sociale des interactions », avec un mémoire inédit intitulé « Des relations de pouvoir ordinaires. Les dénaturalisations sous Vichy ».

Doctorat d’histoire. Sujet de thèse : « Immigrants et indépendants. Parcours et contraintes. Les petits entrepreneurs étrangers dans le département de la Seine (1919-1939) ». Soutenu le 30 novembre 2002 à l’Université Paris 10 - Paris-Ouest-Nanterre-La-Défense. Mention Très honorable à l’unanimité et félicitations du jury.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
heSam Université
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
(IHMC - UMR 8066 | CNRS, ENS, Université Panthéon-Sorbonne)
ENS, 45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 | martine.grelot@ens.fr