Accueil > Rencontres > Séminaires > Archives des séminaires > 2016-2017 > Biennales du Sud

13301600. Les contradictions d´une modernité périphérique : la réception des modèles de "l´art total" au Brésil

Partager cette page :

Ana Paula Cavalcanti Simioni, Université de Sao Paulo (IHMC 2016)

Le début de la séance portera sur la fin de l’encodage (date limite pour la validation : 28 janvier 2017).

Dans cette conférence, je me concentrerai sur les projets d’art décoratif réalisés au Brésil par le couple d’artistes John et Regina Graz dans les années 1920 et 1930. Ces artistes ont été les premiers à essayer d’introduire l’idéal de « l’art tota » au Brésil. je m’intéresse ici au mode par lequel ils transposèrent vers un contexte très différent des modèles appris durant leur formation à Genève, dans les années 1910, dans un processus de réception sélective qui correspondait fortement aux projets d’identité et de distinction des élites brésiliennes.

Plus largement, l’étude de la réception des arts décoratifs au Brésil permet de découvrir d’autres modèles artistiques modernistes, différents du canon qui considéra depuis toujours Paris comme le centre et l’unique modèle pour la production artistique brésilienne. Les travaux de John et Regina Graz, aussi bien que quelques productions de mobiliers de Gregori Warchavchik, nous invitent à une géographie plus diversifiée et à une vision élargie sur les voies d’internationalisation du modernisme.

Présentation complète de la séance

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr