Accueil > Le Laboratoire > Les membres > Membres statutaires et affiliés > SCHICK Sébastien

Communications

Organisation de colloques


« Traître – renégats – rebelles. Armes discursives et figures sociales de la déloyauté (Europe, 15ème-19ème siècles) ».Workshop International organisé à l’Université du Mans, le vendredi 17 novembre 2017, avec Rachel Renaul (Le Mans Université)

« La traduction comme enjeu de pouvoir. Approches socio-politiques d’une pratique culturelle ». European University Institute (EUI), Florence, le 17 juin 2016 : Coordination de la rencontre doctorale de l’École doctorale d’Histoire (Paris 1) et de l’EUI.

Participation à des séminaires à l’étranger

 


 « Count Albert, Lord of Grimbergen (1672-1758) as a « plural man » : introduction to a research project about the social roles of 17th and 18th century ministers ». Frauenchiemsee, 20 octobre 2016 : intervention dans le séminaire de recherche (Oberseminar) organisé par Arndt Brendecke (Ludwig-Maximilians-Universität, Munich) et Manuel Herrero Sanchez (Université Pablo de Olavide, Séville).

« Die Gesellschaft der Minister. Mikropolitische Vorgänge im Reich des 18. Jahrhunderts ». Ludwig-Maximilians-Universität Munich, 5 mai 2014 : intervention au séminaire de recherche (Oberseminar) d’Arndt Brendecke.

« Der erste Diener des Herren und sein "soziales Kapital" im Heiligen Reich (18. Jahrhundert) ». Ludwig-Maximilians-Universität Munich, 16 juillet 2012 : intervention au séminaire de recherche (Oberseminar) d’Arndt Brendecke.

« Über das Problem der "Außenbeziehungen" im Heiligen römischen Reich des 18. Jahrhunderts ». Justus-Liebig-Universität de Gießen, 18 juin 2012 : intervention au séminaire de recherche (Oberseminar) de Martin Wrede.

 

Participation à des séminaires en France (sélection)


« Le Saint-Empire, les principautés territoriales et les réseaux : sur les apports de l’histoire sociale à l’histoire de l’Allemagne au XVIIIe siècle ». Université Paris Sorbonne, 2 juin 2018 : intervention dans le séminaire doctoral de Mme Sylvie Le Moël. 

« Agir à distance. Les ministres allemands et leurs liens personnels de dépendance (années 1720-1750) ». Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 7 mars 2016 : intervention au séminaire « Nouveaux chantiers de l’histoire moderne », organisé par Wolfgang Kaiser, Jean-Marie le Gall et Christine Lebeau.

 « Les ministres allemands, leurs liens personnels de dépendance, et l’action par-delà les frontières (années 1720-1750) ». Institut historique Allemand, Paris, 8 février 2016 : intervention au « Séminaire de recherche sur les Lumières » organisé par Thomas Maissen (IHA) et Antoine Lilti (EHESS). 

« "Jus foederationis inter se et cum exteris" : le problème du diplomatique dans le Saint-Empire de l’après 1648 ». EHESS, 19 février 2015 : intervention au séminaire « Droit, espaces, appartenances : étaticités fractales à l’époque moderne », organisé par Christophe Duhamelle (EHESS) et Falk Bretschneider (EHESS). 

« Landesherrschaft et Landeshoheit dans le Saint-Empire romain germanique à l’époque moderne ». EHESS, 5 janvier 2012 : intervention en collaboration avec Rachel Renault (Université du Maine, le Mans) au séminaire « Identités, appartenances, territoires : le Saint-Empire à l’époque moderne », organisé par Christophe Duhamelle (EHESS) et Falk Bretschneider (EHESS).

« Land und Herr. Le maître et son territoire/son pays ». Institut historique allemand, Paris, 10 juin 2011 : intervention en collaboration avec Rachel Renault au séminaire « Les mots de l’histoire : historiens allemands et français face à leurs concepts et à leurs outils », organisé par le CRIA (UMR 8131).

 

Participation à des colloques à l’étranger (sélection)


« Un diplomate et ses nombreux princes : Louis Joseph Comte d’Albert et la négociation entre les princes Wittelsbach et la France (1726-1730) ». Université de Berne, 1er au 3 décembre 2016 : intervention au colloque « Forschungen zur Geschichte der Frühen Neuzeit » organisé par Christian Windler (Berne) et Kim Siebenhüner (Berne).

« Über alle Grenzen : zu politischen Funktionen der Verwandtschaft im Alten Reich des 18. Jahrhunderts ». Université Leibniz de Hanovre (LUH), 26-29 novembre 2014 : intervention au colloque « Herrschaftsräume – Verwandtschaftsräume : Politisches in der Frühen Neuzeit und seine Logiken », organisé par Michaela Hohkamp (LUH) et Sigrid Westphal (Université d’Osnabrück).

« Mettre son pouvoir en liste dans le Saint-Empire, première moitié du 18ème siècle ». Casa de Velázquez, Madrid, 27 septembre 2013 : intervention au colloque « Pour faire une histoire des listes à l’époque moderne, 15ème-19ème siècles », organisé par Miguel A. Melon Jiménez (Université d’Extremada), Christine Lebeau (Paris 1), et Gregorio Salinero (Paris 1).

« Wie wird man Premierminister im 18. Jahrhundert ? Die Grundlagen der Macht des Dienstadels am Beispiel Kurhannovers ». Université Leibniz de Hanovre (LUH), 11-13 juillet 2013 : intervention au colloque « Adelsgeschichte(n) : Regionen, Fälle, Herausforderungen », organisé par Michaela Hohkamp (LUH). 

« Agir par la micropolitique. Le principal ministre et la diplomatie dans le Saint-Empire du premier 18ème siècle ». Westfälische Wilhelms-Universität de Münster, 20-22 juin 2013 : intervention dans le cadre de l’atelier doctoral franco-allemand organisé par Barbara Stollberg-Rilinger (Münster), Christophe Duhamelle (EHESS), Matthias Schnettger (Mayence), Fallk Bretschneider (EHESS) et Guillaume Garner (ENS Lyon).

« Geschwisterbeziehungen und Verflechtungen in der hohen Dienerschaft des Herren im 18. Jahrhundert. Das Beispiel der Brüder Münchhausen (um 1740 – um 1760) ». Westfälische Wilhelms-Universität de Münster, 28-29 octobre 2011 : intervention dans le cadre de la 18ème rencontre du Arbeitskreis Historische Demographie, intitulée « Verwandtschaft, Geschichte, Netzwerke », organisé par Margareth Lanzinger (Université de Vienne) et Christine Fertig (Münster).

 

Participation à des colloques en France (sélection)


« De quoi les ministres allemands du XVIIIe siècle doivent-ils être les experts ? Sur la légitimité des « principaux ministres » dans le Saint-Empire romain germanique ». Nice, 21-22 juin 2018, intervention au colloque « Experts et expertises politiques dans l’Europe moderne (II). Enjeux heuristiques d’un usage historique », organisé par Marion Brétéché (Université d’Orléans) et Héloïse Hermant (Université Côte d’Azur).

 

« L’exil nobiliaire et la diplomatie : de l’intérêt d’exiler ses nobles au cours de la seconde modernité (France, Saint-Empire) ». Le Mans, 5-6 juin 2018, intervention au colloque « Noblesses en exil. Les migrations nobiliaires entre la France, l’Empire et l’Europe centrale (XVe-XIXe siècle) », organisé par Laurent Bourquin (Le Mans Université), Olivier Chaline (Université Paris-Sorbonne), Michel Figeac (Université Bordeaux Montaigne) et Martin Wrede (Université Grenoble Alpes). 

« Ville sans prince – ville sans cour ? Le rôle curial de la noblesse à Berlin et Hanovre (xviiième siècle) ». Lunéville, 3-4 avril 2018, intervention au colloque « Noblesses et villes de cour en Europe (XVIIe-XVIIIe siècle) : La résidence princière, observatoire des identités nobiliaires à l’époque moderne », organisé par Anne Motta (Université de Lorraine), et Eric Hassler (Université de Strasbourg).

« Le cadeau diplomatique est-il un don comme un autre ? Quelques réflexions à partir de l’exemple du Saint-Empire (18ème siècle) ». Université Paris Est Créteil, 13 décembre 2017 : intervention dans la journée d’étude « Le cadeau diplomatique : nature et usages », organisé par Marie-Karine Schaub (UPEC) et Silvia Milanezi (UPEC).

« Principal ministre et diplomate ? Les principaux ministres allemands et leur activité diplomatique (xviie-xviiie siècle) ». Institut historique allemand, Paris, 14-17 juin 2017 : intervention au colloque « "Je ne voudrois point un négociateur de métier…". L’identité du diplomate : Métier ou noble loisir ? (Moyen-Age tardif – 19ème siècle) », organisé par Erich Schnakenbourg (Nantes), Rainer Babel (IHA Paris), Lucien Bély (Paris 4), Sophie Coeuré (Paris 7), Indravati Félicité (Paris 7), Marie-Louise Pelus-Kaplan (Paris 7), Martin Kintzinger (Münster), Alexandre Stroev (Paris 3).

 « Les Unions personnelles et leurs réseaux. Les liens de dépendance personnels comme fondements de l’action politique commune et des transferts de savoirs (Angleterre et Hanovre des années 1750) ». Sciences Po Paris, 7-8 avril 2016 : intervention au colloque « Social Approaches to 18th century international history : regional phenomena », organisé par David do Paço (Sciences Po Paris).

« Agir à la cour comme un homme pluriel : le modèle sociologique et son intérêt heuristique pour l’analyse des cours à l’époque moderne ». Institut historique allemand, Paris, 22 mars 2016 : intervention au Workshop « Interpersonal relations in court societies. Theory and methodology in practice », organisé par Pascal Firges (IHA) et Regine Maritz (IHA).

 « Sortir du Saint-Empire en étudiant ses Verflechtungen. Les ministres allemands et leurs liens de dépendance personnels dans l’Empire et en Europe (années 1720-1750) ». Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 12-13 novembre 2015 : intervention dans le colloque « Histoire croisée et Histoire-monde », organisé par Klaus Weber (Université européenne Viadrina, Francfort s/ Oder) et Eric Vallet (Paris 1).

« Le pouvoir du ministre et son réseau : questions méthodologiques à partir du cas des principaux ministres allemands du 18ème siècle ». Sciences Po, Université Paris 3, 29-31 octobre 2015 : Troisième rencontre du groupe Res-Hist (Réseaux & Histoire), organisée par Laurent Beaugitte (CNRS), Pierre Gervais (Paris 3), Claire Lemercier (CNRS, Sciences-Po Paris), Zacarias Moutoukias (Paris Diderot) et Christope Prieur (Paris Diderot).

« Bernis et la société européenne des ministres : les canaux de la diplomatie du secrétaire d’État à la lumière de sa correspondance avec le Comte de Brühl (1757-1758) ». Université Pierre Mendès France de Grenoble, 21-22 mai 2015 : intervention dans le colloque « Le cardinal de Bernis (1715-1794). Médiateur et observateur de l’Europe monarchique et révolutionnaire », organisé par Gilles Montègre (Grenoble). 

« La société des ministres : correspondances formelles et informelles dans le Saint-Empire du 18e siècle ». EHESS, 16-18 octobre 2014 : intervention au colloque « L’historiographie du Saint-Empire à l’époque moderne : approches croisées franco-allemandes », organisé par Barbara Stollberg-Rilinger (Münster), Christophe Duhamelle (EHESS), Matthias Schnettger (Mayence), Fallk Bretschneider (EHESS) et Guillaume Garner (ENS Lyon).

« Le principal ministre et ses réseaux : logiques d’action en concurrence dans le Saint-Empire du 18ème siècle ». Université Pierre Mendès France de Grenoble, 14 mars 2013 : intervention au colloque « Réseaux et représentations. Approches d’histoire culturelle, approches d’histoire politique », organisé par Martin Wrede (Université de Grenoble).

« La question du pouvoir à la cour de Prusse (1720-1740) dans l’historiographie allemande des dernières décennies. Une illustration de l’importance d’une analyse philosophique et conceptuelle en Histoire ». Université de Versailles/Saint-Quentin-en-Yvelines, 1er juillet 2010 : intervention dans le cadre de la Journée de Synthèse « Nouvelles réflexions historiographiques », organisée par la Rédaction de la Revue de Synthèse. Compte-rendu de la Journéein : Revue de Synthèse, tome 132, n°4, 2011, p. 575-586

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr