Accueil > Le Laboratoire > Les membres > Membres statutaires et affilié·e·s > MARTIN Virginie

Communications et conférences

Colloques / congrès

  • 21-22 novembre 2019 [à paraître] : « Favoriser les échanges ou négocier les saisies ? Diplomatie et confiscations culturelles à l’époque révolutionnaire », colloque international La diplomatie des mobilités culturelles organisé à l’université Complutense de Madrid par Gilles Montègre (université Grenoble Alpes), Teresa Nava Rodriguez (universidad Complutense de Madrid) et Maria Dolores Gimeno Puyol (universitat Rovira i Virgili).
  • 12-13 janvier 2016  : « De l’observation à l’expertise des peuples européens : l’œil diplomatique en Révolution », colloque Politiques du regard, regards du politique, organisé à l’université de Paris 1 par Guillaume Mazeau (université de Paris 1).
  • 20-21 juin 2014 : « Ordre diplomatique et désordres révolutionnaires : de l’éclipse de l’arbitre monarchique aux velléités d’arbitrage de la Grande Nation », colloque L’arbitre de l’Europe, organisé par Albane Pialoux et Anne-Sophie Nardelli (Paris Sorbonne).
  • 24-26 avril 2014 : « De l’ambassadeur « efféminé » de l’Ancien Régime au diplomate « mâle » de la République : la diplomatie à l’épreuve des guerres révolutionnaires », panel organisé par Pierre Serna sur le thème Guerre et Genre, avec la participation de Jennifer Heuer, Hervé Drévillon et Allan Forrest, dans le cadre du 60e congrès de la Society for French Historical Studies (Montreal).
  • 27-28 novembre 2013 : « La diplomatie comme véhicule des savoirs savants et laboratoire des savoirs d’État : la transformation de « l’art de négocier » en une « science diplomatique » (1795-1799) », colloque Classer et nommer les savoirs d’État (1750-1850), organisé par Isabelle Laboulais (ARCHE / université de Strasbourg), Petra Overath (Université de Cologne), dans le cadre de l’ANR Euroscientia.
  • 13-15 novembre 2013 : « La guerre de Sept Ans au miroir des guerres révolutionnaires : la réécriture de la première guerre mondiale par la première République », colloque 1754-1763 : la première guerre mondiale, organisé par Pierre Serna et Hervé Drévillon (Paris I) -.
  • 12-14 septembre 2013 : « Le remodelage idéal de l’ordre international : le décret dit de propagande du 19 novembre 1792 », colloque La loi en Révolution (1789-1795). Fonder l’ordre et établir la norme, organisé à Paris 1 par Anne Simonin et Pierre Serna (dans le cadre de l’ANR Rev-Loi).
  • 1er-2 juillet 2013 : « Diplomatie et confiscations à l’époque révolutionnaire », colloque Annexer la mémoire, centraliser le savoir dans l’Europe napoléonienne. Archives et bibliothèques de l’Europe à Paris, organisé par Yann Potin (Archives nationales), Isabelle Le Masne de Chermont (BNF), Jacques-Olivier Boudon (Paris-Sorbonne).
  • 19-20 mai 2010 : « L’invention de la ‘tradition diplomatique’ comme remède et / ou négation de la rupture révolutionnaire : Albert Sorel, historien de la diplomatie révolutionnaire », colloque Changer d’époque, les périodes historiques en question de l’Antiquité à nos jours (GRHIS / Université de Rouen).

Journées d’études

  • 1er-2 octobre 2019 : « La fabrique du territoire de la République : la législation sur les passeports (1789-1804) », journées d’études internationales Territorialiser les espaces modernes (session 2), organisées par Gregorio Salinero (Paris 1) et Bertrand Haan (Sorbonne université) à la Villa Finaly (Florence).
  • 24 janvier 2017 : « Une diplomatie sans cadeaux : les enjeux de la rupture révolutionnaire en matière de représentation diplomatique (1789-1799) », journée d’étude sur Le cadeau diplomatique, organisée par Marie-Karine Schaub (CHREC / Université Paris-Est Créteil).
  • 27-28 avril 2016 : « Prévenir et contrer la résistance : la gouvernance des républiques-sœurs dans les théories et les pratiques diplomatiques », journées d’étude internationale Inventer la Cité républicaine : identités locales, résistances, insurrections (1770-1848), organisées par Bascal Bastien (GRHS / université de l’UQAM).
  • 13 septembre 2014 : [avec Jean-Luc Chappey] « Nouveaux regards sur les citoyennetés. Les renouvellements de l’historiographie politique de la Révolution française », journée d’étude République, citoyenneté, démocratie (1789-1899) : Problématiques et historiographie, organisée par la Société d’Histoire de la Révolution de 1848 et par le Centre d’Histoire du xixe siècle (Paris 1-Paris 4).
  • 14 décembre 2013 : « De l’idéal cosmopolite aux nécessités diplomatiques : Grégoire et la refondation de l’ordre européen (1792-1795) », journée d’étude L’abbé Grégoire et l’Europe, organisée à Lunéville par Jean-Luc Chappey (Paris 1) en partenariat avec le CNAM.
  • 4-5 juin 2013 : « Devenir « diplomate » en Révolution : candidater à la représentation de la nation (1789-1799) », journée d’étude Ordre et désordre dans la candidature. Postuler en temps de crise xvie-xxe siècles organisée par Deborah Cohen et Jérémie Foa (Telemme-MMSH / Aix-Marseille Université).
  • 19 juin 2010 : « Revisiter la notion de propagande : acteurs et pratiques diplomatiques en Révolution », journée d’études Le Bicentenaire, 20 ans après : recherches actuelles en histoire de la Révolution française organisée par les doctorants de l’IHRF (Paris 1).

Séminaires

  • 7 juin 2019 : « L’impossible sortie des guerres révolutionnaires ? Dicter la paix par l’armistice » dans le cadre de la demi-journée du séminaire commun de l’IHMC La sortie de guerre [avec Hervé Drévillon, Sébastien Schick, Paul Vo-Ha et Marie-Bénédicte Vincent].
  • § 18 avril 2019  : Intervention au séminaire des doctorants de l’IHMC OuThèPo : discussion autour du plan de Marine Carcanargue, sur le sujet « Des femmes d’honneur devant la justice. Honneur et réputations des femmes dans la France du xviiie siècle (v. 1700-1789) » (sous la dir. d’H. Drévillon).
  • 21 janvier 2019  :« Les fonds des comités des Assemblées révolutionnaires à l’épreuve des reconfigurations institutionnelles et des classements archivistiques », séminaire de recherche Administrer par l’écrit. Classer, contrôler, négocier (xiiie-xviiie siècle), organisé par les Archives nationales, l’École nationale des chartes, l’IRHT, le LAMOP (université Paris I), DYPAC (université de Versailles-Saint-Quentin).
  • 21 novembre 2018 : « La chute de Venise (1797) : une affaire de corruption ? Les comptes de l’armée d’Italie », séminaire de Master de l’IHRF Révolution, République et Corruptions (1789-1815), co-dirigé par Annie Jourdan, Frédéric Monier et Pierre Serna (Paris 1).
  • 2 mars 2017 : « Droit des neutres et pratiques diplomatiques sous la Révolution », séminaire de Master Guerre et société dirigé par Hervé Drévillon (Paris 1).
  • 2 décembre 2016 : « Les archives « inédites » du cardinal de Bernis (1715-1794) : réflexions autour du contenu et du statut problématiques d’un fonds privé », séminaire de recherche doctoral organisé par Christian Windler (université de Berne).
  • 4 mai 2016 : [avec Jeanne-Laure Le Quang] « Conflits législatif / exécutif : exécuter la loi sous le Directoire », contribution avec Jeanne-Laure Le Quang au séminaire de Master Construire la cité républicaine, co-dirigé par Pierre Serna et Jean-Luc Chappey (Paris 1).
  • 5 octobre 2015 : « Présentation du programme de recherche sur les archives inédites du cardinal de Bernis », dans le cadre du séminaire du Master d’Histoire moderne co-dirigé par Wolfgang Kaiser, Jean-Marie Le Gall, Christine Lebeau (Paris 1).
  • 8 avril 2015 : « Faire la prosopographie des diplomates de la Révolution : outils et écueils », dans le cadre du séminaire de recherche pluridisciplinaire La prosopographie : objets et méthodes organisé aux Archives nationales, par les AN, le LAMOP, le Larhra, avec le soutien du labex Hastec.
  • 2 décembre 2013 : « Revisiter les guerres révolutionnaires… par la diplomatie », séminaire de recherches de Judith Miller sur L’histoire de la Révolution française (EDUCO).
  • 7 novembre 2013 : « Y a-t-il eu une ‘Terreur diplomatique’ ? », séminaire de Master de Laurence Badel, Pratiques diplomatiques contemporaines (Paris 1).
  • 29 mai 2013 : [avec Martine Sin Blima-Barru et Maria Betlem Castellà y Pujols] « Le rôle des législateurs dans les comités des assemblées révolutionnaires », séminaire de l’IHRF, Figures de législateurs de la Révolution (dans le cadre de l’ANR RevLoi).
  • 17 avril 2013 : « Les législateurs et la diplomatie : la politique extérieure sous la Révolution (1790-1792) », séminaire de l’IHRF, Figures de législateurs de la Révolution (dans le cadre de l’ANR RevLoi).
  • 19 mars 2013 : « Des archives diplomatiques à la construction d’un corpus sur la diplomatie en Révolution », séminaire de Master 1 organisé par Jean-Luc Chappey Sources et matériaux de l’histoire de la Révolution et de l’Empire (Paris 1).
  • 12 janvier 2013  : « La diplomatie de la Révolution : de l’impasse au renouveau historiographique », journée d’études pour les doctorants en histoire moderne organisée par Caroline Galland (CHISCO / Paris Ouest Nanterre). 
  • 12 avril 2012  : « Des dépêches des diplomates italiens en France aux lois anti-françaises en Italie : la fabrique de la propagande contre-révolutionnaire », séminaire de Master La Révolution française vue d’ailleurs dirigé par Marc Belissa (CHISCO / Paris Ouest Nanterre). 
  • 30 mai 2011 : « Les circuits inédits du renseignement sous la Révolution : stérilité ou renouvellement de la diplomatie (1789-1799) ? », séminaire de recherche Espionnage, renseignement et information dans les relations internationales dirigé par Lucien Bély et Géraud Poumarède (Centre d’Histoire des Relations Internationales dans les Mondes Modernes / Paris-Sorbonne).
  • 31 mars 2011 : « La diplomatie de la Révolution française ou l’histoire d’une impasse historiographique », séminaire La Révolution française : une histoire vivante. Bilans et chantiers de la recherche dirigé par Marc Belissa (CHISCO / Paris Ouest Nanterre).
  • 28 mai 2010  : « L’Italie vue par les diplomates pendant la Révolution (1789-1799) », séminaire Les Lumières, la Révolution et le monde dirigé par Marc Belissa (CHISCO / Paris Ouest Nanterre).
  • 21 mars 2007  : « Information et pratique diplomatique pendant la Révolution française (1789-1799) », séminaire La Révolution et le monde dirigé par Marc Belissa : (CHISCO / Paris Ouest Nanterre).
  • 31 janvier 2007  : « Les agents diplomatiques de la Révolution française : perspectives de recherches », séminaire de recherche des doctorants de l’IHRF, animé par Corinne Gomez-Lechevanton – IHRF, Université de Paris I.

Publié le 28 mai 2015, mis a jour le vendredi 2 octobre 2020

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
 
EUR Translitterae
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr