Accueil > Rencontres > Séminaires > Archives des séminaires > 2014-2015

Guerre et altérité à l’époque moderne

Guerre et altérité à l’époque moderne : introduction à l’histoire de la guerre, 1453-1815

Partager cette page :

Jeudi de 18h à 20h du 29 janvier au 2 avril 2015

ENS 45 rue d’Ulm, 75005 Paris (salle de l’IHMC, escalier D, 3e étage)

Animé par Émilie Dosquet et Arnaud Guinier

Depuis plusieurs décennies, l’histoire militaire de l’époque moderne fait l’objet d’un profond renouveau historiographique, principalement alimenté par des productions anglo-saxonnes, françaises et allemandes. De nombreux champs de recherche sont ainsi aujourd’hui en cours de défrichement, de l’analyse sociologique du profil des combattants à la lecture anthropologique et culturelle de la guerre, en passant par les cultures matérielles militaires. Au travers de l’exploration du thème spécifique du rapport entre guerre et altérité (nationale, sociale, genrée, etc.), ce séminaire propose de rendre compte à la fois de ce renouveau épistémologique et des potentialités de cette nouvelle histoire militaire de l’époque moderne. Ouvert à tous, il proposera alternativement des séances de discussion des travaux d’intervenants extérieurs et des ateliers de réflexion autour de lectures communes.

Calendrier

29 janvier 2015
Émilie DOSQUET & Arnaud GUINIER, « Guerre et altérité : Introduction à l’histoire militaire de l’époque moderne ».

5 février 2015
Brian SANDBERG (University of Illinois, Professeur associé en histoire), « Les communautés divisées et les politiques confessionnelles pendant les Guerres de Religion ».
Lecture : Foa Jérémie, « L’ennemi comme un frère. Règles, pratiques et contournements de la coexistence confessionnelle sous le règne de Charles IX », Siècles, 26 (2007), p. 81-95.
Lecture complémentaire : Sandberg Brian, « “Re-establishing the True Worship of God” : Divinity and Religious Violence in France after the Edict of Nantes », Renaissance and Reformation / Renaissance et Réforme, XXIX/2-3 (2005), p. 139-182.

19 février 2015
Frédéric CHAUVIRÉ (Professeur agrégé, Docteur en histoire et membre associé du CERHIO ), « Les pratiques guerrières au miroir de l’altérité ».

5 mars 2015
Jeanne-Laure LE QUANG (Université Paris 1 — IHMC-IHRF, Doctorante en histoire), « De l’ennemi extérieur au suspect intérieur : l’action de la haute police impériale vis-à-vis de l’étranger dans un contexte de guerre permanente, 1799-1815 ».
Lecture : Lentz Thierry, Nouvelle Histoire du premier Empire. Tome II : L’effondrement du système napoléonien (1810-1814), Chapitre XI : « L’Empire dynastique menacé », p. 324‑346.

19 mars 2015
Laura BALZER (Professeur agrégé, Doctorante en histoire), « Genre et hiérarchie sociale dans les armées de Louis XIV, une altérité au masculin ».
Lecture : Steinberg Sylvie, « Hiérarchie sociale et hiérarchie entre les sexes en France sous l’Ancien Régime (mi-XVIe-mi-XVIIe siècles) », dans Riot-Sarcey Michèle, De la différence des sexes. Le genre en histoire, Paris, Larousse, 2010, p. 135‑162.

2 avril 2015
Louis DELPECH (Université de Poitiers — CRIHAM, Doctorant en musicologie), « “Der vollkommene teutsche Soldat” et le modèle français. Pratiques musicales, personnel musicien et transferts culturels dans les armées allemandes (1660-1730) ».
Lecture : Harms Detlef, « Integration and Social Ascent of Huguenot Soldiers in Brandenburg-Prussia. The Impact of the Edict of Potsdam », dans Glozier Matthew et Onnekink David (dir.), War, Religion and Service. Huguenot Soldiering 1685-1713, Aldershot et Burlington, Ashgate, 2007, p. 161‑173.

 

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr