Accueil > Rencontres > Séminaires > Archives des séminaires > 2010-2011

Histoire mondiale

Partager cette page :

Jeudi de 18h à 20h du 25 novembre 2010 au 12 mai 2011

École normale Supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris, Salle de séminaire de l’IHMC, 3e étage, escalier D

Séminaire animé par Chloé Maurel (IHMC)
Contact : chmaurel /@/ yahoo/./fr

 

Depuis les années 1980, le courant de la world history ou histoire mondiale a connu un vif essor outre-atlantique. A l’instar des travaux de l’Américain Patrick Manning, ce courant appréhende l’histoire avec une vision d’ensemble, en articulant études de cas monographiques et larges synthèses portant sur des aires géographiques et des périodes très vastes. Ce n’est que lentement que ce courant a pénétré en France, où il a eu du mal à s’imposer du fait des cloisonnements institutionnels, de l’habitude de travailler sur des aires et des périodes très circonscrites, et du fait d’une certaine méfiance à l’égard de ce qui pouvait être considéré comme de la simple compilation, du travail de seconde main. Pourtant, en France, il y avait eu des précurseurs de l’histoire mondiale, dès les années 1920, avec Marc Bloch et sa volonté d’histoire comparée, puis dans les années 1950 Lucien Febvre et sa vision totalisante (concrétisée par sa collection d’histoire générale « Destins du monde ») puis Fernand Braudel.
Il s’agira donc de renouer le lien entre ces deux approches (française et anglo-saxonne) et de montrer ce que peut apporter l’histoire mondiale à la compréhension du monde passé et actuel. La comparaison entre des lieux et des époques éloignés, au-delà des barrières des frontières nationales, permet souvent d’identifier des liens, des analogies, et de tirer des conclusions, qui seraient restées occultées avec une approche strictement nationale ou locale.
Il s’agira aussi de s’intéresser à des courants proches de l’histoire mondiale, comme l’histoire globale, l’histoire transnationale, l’histoire connectée, et d’examiner les liens de l’histoire mondiale avec différents autres courants comme les postcolonial studies, les cultural studies ou « études culturelles », et l’« histoire populaire » (représentée par Howard Zinn et Vijay Prashad). Cette réflexion historiographique et épistémologique sera enrichie par l’étude des apports d’autres disciplines : anthropologie, sociologie, économie, géographie. Cela amènera à réfléchir à la possibilité d’une histoire culturelle mondiale ou d’une histoire sociale mondiale, sur le modèle de l’histoire économique qui présente souvent un récit unifié à l’échelle mondiale.

Le séminaire consistera en plusieurs séances réparties sur l’année 2010-2011, au cours desquelles seront présentés et analysés des ouvrages ou numéros de revue fondateurs de l’histoire mondiale, et/ou seront invités, pour présenter leurs travaux, des chercheurs travaillant dans l’optique de l’histoire mondiale.
Ce séminaire est ouvert à tous : chercheurs, post-doc, doctorants, étudiants de Master, auditeurs libres, et à toutes les personnes s’intéressant à l’histoire du monde.

Calendrier

25 novembre 2010
Présentation des enjeux de l’histoire mondiale et de l’histoire globale. Présentation de l’ouvrage The African Diaspora. A History through Culture de Patrick Manning (2010).

9 décembre 2010
Intervention de Jean Copans, anthropologue, professeur à l’Université Paris V et à l’EHESS, sur : "Ethnologie, colonisation et colonialisme au XXe siècle. De l’histoire d’une relation à l’anthropologie historique d’une controverse".

13 janvier 2011
Intervention de Michel Margairaz, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris 1 sur l’histoire mondiale des crises économiques et de l’Etat-providence et présentation de l’ouvrage Histoire globale. Un autre regard sur le monde (2010) par l’auteur, Laurent Testot, journaliste à Sciences humaines.

27 janvier 2011
Intervention de Marie Scot (historienne, post-doc à Sciences-Po), sur l’internationalisation de la London School of Economics et l’influence américaine sur Sciences Po Paris.

10 février 2011
Intervention de Pap Ndiaye (historien, EHESS) sur la condition noire dans le monde.

10 mars 2011
Iintervention de Stéphanie Sauget, historienne, sur l’histoire culturelle des gares dans le monde.

24 mars 2011
Interventions de Céline Giton, doctorante à Sciences Po, sur la politique mondiale du livre de l’Unesco, et de Marie Caillot, doctorante à l’Ecole nationale des Chartes, sur l’Office international des musées.

7 avril 2011
Intervention de Thomas Cayet, post-doc au Centre d’études européennes de Sciences Po : "De l’OIT, au sein de la SDN, aux Nations-Unies, quelle organisation du travail pour quelle ’modernisation’ économique ?". Présentation de Transform !, revue européenne pour une pensée alternative et un dialogue politique, par Elisabeth Gauthier, membre de la rédaction européenne de Transform !

12 mai 2011
Intervention de Laurent Berger, chargé de la recherche au département de la recherche et de l’enseignement du Musée du Quai Branly, sur l’anthropologie globale.

 "Monde(s) du XXIe siècle", magazine d’histoire et de sciences humaines en ligne


 

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr