Accueil > Le Laboratoire > Les membres > Membres statutaires et affiliés > LE GALL Jean-Marie

LE GALL Jean-Marie

Né en 1967 à Brest, Jean Marie le Gall a été successivement professeur de collège, de lycée, maitre de conférences à l’University Paris 1 - Panthéon-Sorbonne, professeur d’université à Rennes 2 et Paris 1. Il a travaillé sur les moines au XVIe siècle, l’érudition aux temps des humanistes et la critique hagiographique au XVIIe siècle autour de la figure légendaire de saint Denis, sur les funérailles princières en France au XVIe-XVIIIe siècle, sur la barbe à l’époque moderne, sur les guerres d’Italie, autant d’aspects divers qui permettent de revisiter la première modernité et la Renaissance. Il a ainsi montré que les réformes monastiques n’opposaient pas des déformés à des réformés mais des projets divergeants de réformes. De même la critique historique appliquée à l’hagiographie a été non pas un facteur de désanchantement religieux mais de consolidation cultuelle. La disparition des effigies lors des funérailles royale n’est pas la disparition d’un rituel politique mais l’essor d’une nouveau cérémonial où l’incorporation de la dignité dans les dépouilles princières se passe de toute représentation, effigie ou tombeau. Dans son ouvrage sur la barbe il a interrogé l’essor et la disparition de la barbe entre le début du XVIe siècle et son retrait vers la fin du XVIIe siècle en interrogeant le rapport à la culture curiale, à la galanterie, au soin du corps et aux identités religieuses, de genre et de race. Son dernier ouvrage sur l’année 1525 est un analyse européenne d’une année de crises marquée par la défaite de Pavie et la guerre des paysans. Dans tous ses livres, il s’est efforcé à partir de sources très diversifiées d’inventer de nouveaux objets d’histoire ou de reproblématiser des évènements dotées d’une riche et ancienne historiographie.

Loin de se replier dans l’érudition, JM le Gall est impliqué dans la gestion de la vie collective de la formation et de la recherche : CNU, jury d’agrégation, des chartes, direction de l’UFR d’histoire de l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne, membre du comité de rédaction de la Revue historique.

Enfin, avec Denis Crouzet il a publié un ouvrage sur les réflexions que des spécialistes du XVIe siècle peuvent apporter à la compréhension des attentats de janvier 2015 à Paris, témoignant de leur désir de ne pas cantonner la réflexion historique hors des enjeux contemporains.

 

Page personnelle sur le site de Paris 1

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
heSam Université
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr