Accueil > Espace étudiants > Les docteurs > LE QUANG Jeanne-Laure

LE QUANG Jeanne-Laure

Sujet de thèse : Haute police, surveillance politique et contrôle social sous le Consulat et le Premier Empire (1799-1814)

Directeur de thèse : Pierre Serna, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (IHRF/IHMC).

Première inscription : 31 octobre 2012.

Docteure en histoire. Normalienne. Agrégée d’histoire.

Laboratoire d’accueil :

  • Institut d’Histoire de la Révolution Française (IHRF) / Institut d’Histoire Moderne et Contemporaine (IHMC), Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • UFR d’Histoire.

Date de soutenance : 27 novembre 2018

Jury de thèse : 

  • Jacques-Olivier Boudon, professeur à Sorbonne Université, président du jury
  • Catherine Denys, professeure à l’université de Lille, rapporteure
  • Aurélien Lignereux, maître de conférences HDR à l’IEP de Grenoble, rapporteur
  • Natalie Petiteau, professeure à l’université d’Avignon, examinatrice
  • Xavier Rousseaux, directeur de recherche FNRS à l’université de Louvain-la-Neuve, examinateur
  • Pierre Serna, professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directeur de thèse

Docteure en histoire, Jeanne-Laure Le Quang (-Martoire) a préparé sa thèse à l’Institut d’Histoire de la Révolution Française, composante de l’IHMC, sous la direction de Pierre Serna. Sa thèse, soutenue en novembre 2018, est intitulée « Haute police, surveillance politique et contrôle social sous le Consulat et le Premier Empire (1799-1814) ». Ses domaines de recherches privilégiés concernent l’histoire de la Révolution française et du premier Empire, mais également l’histoire de l’administration (police, justice), l’histoire sociale (déviance, contrôle social, marginalités), et l’histoire urbaine.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
 
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr