Accueil > Rencontres > Séminaires > Archives des séminaires > 2012-2013

La traduction, objet d’histoire (XVIIIe-XXIe siècles)

Partager cette page :

Un mercredi par mois de 10h à 13h du 10 octobre 2012 au 19 juin 2013

Ecole normale supérieure, 45 rue d’Ulm, salle de l’IHMC (esc. D, 3e étage)

Séminaire animé par Rahul Markovits (ENS-IHMC) et Blaise Wilfert(ENS-IHMC)

Ce séminaire se propose d’aborder la traduction comme un objet d’histoire et dans l’horizon transdisciplinaire des sciences sociales. Par une approche en contexte considérant la traduction comme opération historiquement située, il s’agit de promouvoir une analyse sociale, économique, politique et géopolitique de la traduction. Sociologie du champ intellectuel et des traducteurs, histoire et sociologie du livre, histoire des sciences, histoire des conflits et des empires, socio-histoire de la mondialisation : on s’efforcera en cette première année de multiplier les points de vue pour prendre la mesure de la multiplicité des enjeux qui s’attachent à cette pratique.
Ce séminaire prévoit d’être pluriannuel. Il prétend donc surtout, pour cette première année, ouvrir des pistes de réflexion, esquisser des perspectives d’analyses, ouvrir des chantiers de recherches. Ils s’organiseront en suivant trois fils, bien sûr souvent entrecroisés ou entrelacés, mais qui constituent malgré tout des guides utiles pour organiser la variété des interventions, des objets abordés et des manières de faire :
• le fil « théorie », pour rendre compte de l’importance et de la variété des théories de la traduction dans les disciplines voisines, mais aussi et surtout de leur intérêt pour les enquêtes des praticiens des sciences sociales lorsqu’ils abordent la traduction ;
• le fil « géopolitique », pour rendre compte de la variété des situations de la traduction dans les différentes langues et aires linguistiques du monde, et aussi comprendre ses liens avec les pouvoirs et son rôle dans la production des rapports de forces dans « l’espace culturel transnational » (Boschetti) ;
• le fil « acteurs », pour situer la pratique de la traduction dans l’épaisseur des relations sociales.

Chaque séance sera organisée autour de la présentation de leurs travaux par des spécialistes français et étrangers et ouvrira un large temps à la discussion.
Ce séminaire s’inscrit dans le programme de recherche TRANSNAT, soutenu par l’ANR et la DFG.

Calendrier

10 octobre 2012 (Théorie 1)
Rahul Markovits et Blaise Wilfert-Portal, « Faire l’histoire de la traduction... en historiens. Une introduction »

14 novembre 2012 (Théorie 2)
Yves Chevrel (Université de la Sorbonne), « Quelle histoire pour les traductions en langue française ? Le cas du XIXe siècle »
Discutant : Michel Espagne (CNRS-ENS).

12 décembre 2012 (Théorie 3)
Emily Apter (New York University), « Traduire et faire traduire le Vocabulaire européen des philosophies : une géopolitique de la traduction au début du XXIesiècle »
Gisèle Sapiro (CNRS) (sous réserve)

16 janvier 2013 (Géopolitique 1)
Francesca Billiani (Manchester University), « Politically Speaking : the Aesthetics of Literary Translations in Italy from the fin-de-siecle to World War II »

13 février 2013 (Géopolitique 2)
Hans-Jürgen Lüsebrink (Universität des Saarlandes), « Traductions et traducteurs dans l’aire culturelle germanophone au XVIIIe siècle - questionnements, approches quantitatives, figures de traducteurs (e.a. Georg Forster) »
Norbert Bachleitner (Universität Wien), « Translatologie et histoire du livre. Les traductions en langue allemande au XIXe siècle (Scott, Flaubert) »

3 avril 2013 (Géopolitique 3)
Diana Sanz-Roig (Universitat Pompeu Fabra) et Francisco Lafarga (Universitat de Barcelona), « Un regard sur la traduction littéraire dans le monde ibérique, 1810-1939 »

22 mai 2013 (sous réserve) (Acteurs 1)
Mary-Helen McMurran (University of Western Ontario), Autour de The Spread of Novels. Translation and Prose Fiction in the Eighteenth Century, Princeton University Press, 2009

19 juin 2013 (Acteurs 2)
Mathieu Grenet (Washington University in St. Louis) et Franziska Heimburger(EHESS), Drogmans et interprètes de guerre, acteurs des échanges translinguistiques

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr