Accueil > Le Laboratoire > Les membres > Membres statutaires et affiliés > RÉGENT Frédéric

Ouvrages

Ouvrages


Les maîtres de la Guadeloupe – Propriétaires d’esclaves, 1635-1848, Paris, Tallandier, avril 2019, 432 pages. Si les sociétés coloniales des Antilles françaises sont bien connues à travers l’histoire des esclaves, celle de leurs propriétaires restait à faire. Et pour cause : c’est la chronique honteuse de dominants engagés dans une épouvantable entreprise d’exploitation de femmes, d’hommes et d’enfants.

Esclavage, métissage, liberté. La Révolution française en Guadeloupe (1789-1802), Paris, Grasset, 2004, 508 p. Cet ouvrage est la version éditée de la thèse. Il a obtenu le prix Henri Hertz 2005 décerné par la Chancellerie des Universités de Paris et une mention spéciale du jury du prix François Furet 2005.

La France et ses esclaves, de la colonisation aux abolitions, 1620-1848, Paris, Grasset, 2007, 360 p. ; édition de poche, Paris, Hachette/Littératures, 2009 ; rééd. Paris, Fayard/Pluriel, 2012, 357 p.

 

Co-auteur d’ouvrages


Frédéric Régent, Gilda Gonfier et Bruno Maillard, Libres et sans fers, paroles d’esclaves Français, Fayard, collection Patrick Weil, 2015, 300 p.

Jean-Luc Chappey, Bernard Gainot, Guillaume Mazeau, Frédéric Régent, Pierre Serna, Pourquoi faire la Révolution ? Agone, 2012, 203 p.

Adélaïde-Merlande Jacques, Bélénus René, Régent Frédéric, La rébellion de la Guadeloupe 1801-1802. Recueil de textes commentés, Archives départementales de la Guadeloupe, 2002, 356 p.

 

Direction d’ouvrage collectif


Frédéric Régent, Jean-François Niort, Pierre Serna, Les colonies, la Révolution française, la Loi, Rennes, PUR, 2014, 297 p.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
 
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr