Accueil > Rencontres > Colloques et journées d’étude > Archives des colloques et journées > Événements 2015

Pour une histoire transnationale des épurations

Partager cette page :

Pour une histoire transnationale des épurations en Europe au sortir de la Seconde Guerre mondiale

Colloque conclusif du Programme de formation recherche du CIERA : « Pour une histoire connectée et transnationale des épurations en Europe après 1945 ».
Organisé par l’Université Rennes 2, le Centre de Recherches historiques de l’Ouest (CERHIO- UMR CNRS 6258), en partenariat avec l’IHMC (CNRS-ENS-Paris 1), Le Jena Center 20th Century History (Friedrich-Schiller-Universität), l’UCL (Louvain-la-Neuve), le CHDJ-FNRS, (PAI 7/22 Justice et populations) et le centre Marc-Bloch de Berlin.

Comité scientifique : Marc Bergère, CERHIO - université Rennes 2 (France), Jonas Campion, CHDJ- UCL, Louvain la Neuve (Belgique), Emmanuel Droit, CERHIO - université Rennes 2/CMB Berlin (Allemagne), Valeria Galimi, universita della Tuscia, Viterbo (Italie), Dominik Rigoll, Friedrich-Schiller-Universität Jena (Allemagne), Xavier Rousseaux, CHDJ- UCL, Louvain la Neuve (Belgique), Marie-Bénédicte Vincent, ENS Ulm-Paris, IHMC (France), Vanessa Voisin, ANR CINESOV 1939-1949, IRICE, Paris-Moscou (Russie).

Jeudi 11 et vendredi 12 juin 2015
Université Rennes 2, Campus Villejean, Bâtiment S, Amphi S

Télécharger le programme (pdf)
Contact : marc [dot] bergere [at] univ-rennes2 [dot] fr


Dans le cadre du 70e anniversaire de la Libération de l’Europe, ce colloque vise à analyser la "soif de justice" à l’œuvre contre les nazis et leurs collaborateurs en Europe, au sortir de la Seconde Guerre mondiale.
En effet, bien que le 8 mai 1945 marque la cessation des hostilités et la défaite idéologique des régimes fascistes, cela n’a pas ramené immédiatement la paix et ni la démocratie en Europe. Au sein d’une histoire convulsive dont témoignent certains travaux récents (T Snyder, K. Lowe), la répression des régimes nazis ou fascistes et de leurs collaborateurs européens constitua à l’échelle du continent une expérience partagée à défaut d’être commune. Dans une perspective transnationale et interdisciplinaire, le colloque traitera de cette histoire européenne des politiques de justice (épuration, Säuberung, dénazification, Retribution, Zuivering…). Il intègrera aussi les nécessaires mais néanmoins difficiles politiques de pardon (grâce, amnisties) à l’œuvre, interrogeant ainsi ce que "sortir d’une guerre" veut dire.
Depuis la chute du rideau de fer et l’ouverture des archives des pays d’Europe centrale et orientale, l’historien du XXIe siècle peut enfin jeter un vrai regard paneuropéen croisé sur un certain nombre d’événements historiques majeurs. Or, il n’existe pas de véritable synthèse européenne sur le sujet. L’objectif du colloque est donc de faire une histoire croisée ou connectée des épurations en Europe et de faire dialoguer entre eux des travaux nationaux déjà nombreux mais qui s’ignorent le plus souvent.
Dans une perspective sociétale, le colloque vise également à combler le fossé entre histoire et mémoire en donnant plus de visibilité à cette période historique. Entre monde de la recherche et société civile, le colloque entend, dans une démarche de médiation, diffuser auprès du plus grand nombre ces nouvelles connaissances. Résolument européen dans son approche scientifique, le projet revendique, par ses actions de valorisation et de diffusion, une dimension citoyenne manifeste.

JEUDI 11 JUIN 2015

9h30 : Accueil des participants
10h00 : Introduction, Marc Bergère (CERHIO-Université Rennes 2)

10h00. Panel 1. Lieux et milieux « d’incubation » des procédures d’épuration
Modération : Jonas Campion, CHDJ-UCL, Louvain-la-Neuve.

  • Guillaume Mouralis, ISP/université Paris Ouest-Nanterre, Trajectoires professionnelles et innovation juridique à Londres, Washington et Nuremberg (1943-1945). Le cas du “complot criminel”.
  • Lawrence Van Haecke, CEGESOMA / Royal Military Academy, Bruxelles (Belgique), To purge or not to purge ? The transnational and internal sources of the “repression of collaboration” in Belgium.
  • Discussion.

12h00 : Déjeuner.

14h00. Panel 2. « Allemands donc coupables ? » : retour sur le sort des minorités allemandes.
Modération : Marie-Bénédicte Vincent, ENS Ulm-IHMC.

  • Gwénola Sebaux, UCO, Angers, La punition des Allemands d’Europe orientale et d’URSS après 1945  : Genèse d’une rémigration durable.[Pologne, Roumanie, URSS]
  • Ségolène Plyer, université de Strasbourg, L’expulsion des Allemands de Tchécoslovaquie (Sudètes)
  • Claire Trojan, CERHIO (Rennes-Berlin),Les expulsés allemands face à la dénazification  : analyse comparée des politiques etpratiquesen RDA et RFA.
  • Discussion.

 15h54 : Pause.

16h15. Panel 3. Politique et pratiques d’épuration : circulations et médiations.
Modération : Vanessa Voisin, ANR CINESOV 1939-1949, IRICE, Paris-Moscou.

  • Valeria Galimi, università di Siena (Italie), Le modèle français d’épuration en Italie  : le rôle des passeurs.
  • Emilia Koustova, université de Strasbourg, Les héritages de la guerre dans la Lituanie soviétique : entre les épurations, la soviétisationet la transformation des pratiques répressives à la sortie du stalinisme.
  • Céline Rase, FNRS-université de Namur (Belgique), “Les indiffusables“. L‘interdiction des artistes sur les ondes belges et françaises à laLibération : une épuration contagieuse ?
  • Discussion.

 19h00 : Réception Hôtel de Ville de Rennes.
20h30 : Dîner du colloque.

VENDREDI 12 JUIN 2015

8h30. Panel 4. Catégories juridiques et incriminations : défintions, filiations.Modération : Emmanuel Droit, CERHIO-Rennes 2 / Centre Marc Bloch, Berlin.

  • Juliette Denis, Collège universitaire français, Moscou (Russie), De la recherche des « traîtres » à la « lutte contre le banditisme »  : les formes singulières de l’épuration en Lettonie (1944-1949).
  • Andreas Hilger, Commission on the History of the German Intelligence Service, Hamburg (Allemagne), Defending Stalin’s Socialism  : Prosecuting German War Crimes and Purging the Victims ?”
  • Stéphane Gacon, université de Bourgogne, Epuration et amnistie : la France à l’écoute de l’Europe.
  • Discussion

10h15 : Pause.

10h45. Panel 5. Exil et populations déplacées à l’épreuve de l’épuration.
Modération : Marc Bergère, CERHIO-Université Rennes 2

  • Sébastien Carney, CRBC, Brest, Les épurés du mouvement breton en Irlande : l’interceltisme à l’épreuve de la réalité
  • Christiane Kohser-Spohn, Berlin (Allemagne), La réorganisation des Alsaciens-Mosellans expulsés en Allemagne d’une sortie de guerre àl’autre 1918/1945.
  • Ségolène Plyer, université de Strasbourg, Une curieuse migration. La mise en place d’un réseau d’expulsés allemands entre le Banat et l’est de la France, 1945-1948.
  • Discussion.

12h00 : Déjeuner.

14h00. Panel 6. Lieux et milieux de « recyclage » ou de rédemption d’individus compromis.
Modération : Dominik Rigoll, ZZF Potsdam / Centre Marc Bloch, Berlin

  • Axelle Fariat, université de Strasbourg, La reprise de l’enseignement artistique supérieur dans les 4 zones d’occupation  : entredénazification et rédemption d’individus compromis.
  • Marie-Bénédicte Vincent, ENS, Paris, L’interprétation ouest-allemande du verdict de Nuremberg : est-il possible de réintégrer des membres des organisations criminelles nazies (Gestapo, Waffen-SS) dans les services publics des années 1950 ?
  • Discussion

15h30 : Conclusions, Xavier Rousseaux, CHDJ-UCL, Louvain-la-Neuve.

 

Portfolio

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr