Accueil > Le Laboratoire > Les membres > Membres statutaires et affiliés > CHARLE Christophe

Principales contributions à ouvrages collectifs

Depuis 2011


« Spatial Translation and Temporal Discordance : Modes of Cultural Circulation and Internationalization in Europe (Second Half of the Nineteenth and First Half of the Twentieth Century) », in T. Da Costa Kaufmann, C. Dossin, and B. Joyeux-Prunel, eds. Circulations in the Global History of Art, Farnham, UK, Ashgate, 2015, p. 113-132.

« Comparative and transnational history and the sociology of Pierre Bourdieu, Historical Theory and Practice », in P. Gorski (ed.), Bourdieu and Historical Analysis, Duke, Duke U. P., 2012, p. 67-85.

« Les historiens et la conceptualisation des sociétés impériales en France et en Angleterre », in C. Charle et J. Vincent (dir.), La société civile. Savoirs, enjeux et acteurs en France et en Grande-Bretagne 1780-1914, Rennes, PUR, 2011, p. 205-233.

2010-2006


« Universités allemandes : la fin du rêve de la liberté », in C. Fortier (dir.), Université, universités, Paris, LGDJ, 2010, p. 61-76.

« Exportations théâtrales et domination culturelle : Paris dans la seconde moitié du XIXe siècle », in A. Boschetti (dir.), L’espace culturel transnational, Paris, Nouveau monde éd., 2010, p. 135-162.

« Concurrence entre élites et champ du pouvoir », in A. Cohen, P. Ruitor et B. Lacroix (dir.), Nouveau manuel de science politique, Paris, La Découverte, 2009.

« Ein paradoxes Genre. Die revues d’actualité in Paris (1852-1912) », in E. Fischer-Lichte und M. Warstat (hg.) Staging Festivity - Theater und Fest in Europa, Tübingen, Narr, 2009, p. 248-273.

« Les intellectuels en Europe dans la seconde moitié du XIXe siècle, essai de comparaison », in G. Sapiro (dir.), L’espace intellectuel européen, Paris, La Découverte, 2009, p. 69-109.

« Pour une sociologie historique du patrimoine », in H. Tertrais, Duan Mu Mei (dir.), Temps croisés, Paris, Ed. de la MSH, 2009, p.93-121 ; trad. chinoise, Shanghaï, éd. de l’ECNU, 2010, p. 27-36.

« Le changement de fonction sociale et intellectuelle de l’Ecole normale supérieure de la troisème à la cinquième République (1870-1994) », in D. Menozzi e M. Rosa (a cura de), La storia della Scuola Normale Superiore di Pisa in una prospettiva comparata, Pise, Ed. della Scuola Normale, 2008, p. 13-21.

« Les directeurs de théâtre à Berlin et à Vienne essai de comparaison avec Paris », in P. Goetschel et J.-C. Yon (dir.), Directeurs de théâtres, XIXe- XXe siècles, histoire d’une profession, Paris, Publications de la Sorbonne, 2008, p. 185-206.

« Opera in France 1870-1914, between nationalism and foreign imports » in V. Johnson, C. Calhoun, J. Fulcher (eds), Opera in Europe (France, Italy), Cambridge, Cambridge U.P., 2007, p. 243-266.

« French intellectuals and the impossible English model (1870-1914) » in C. Charle, J. Vincent et J. Winter, Anglo-French Attitudes : Comparisons and Transfers between French and English Intellectuals XVIIIth-XXth Centuries, Manchester, Manchester U.P., 2007, p. 235-255.

« Universités françaises et universtés européennes face au deéi de Bologne », in C. Charle et C. Soulié (dir.), Les ravages de la « modernisation » universitaire en Europe, Paris, Syllepse, 2007, p. 9-31.

« Enseignement supérieur et expansion internationale (1870-1930) : des instituts pour un nouvel empire ? », in P. L. Ballini e G. Pécout (a cura di), Scuola e nazione in Italia e in Francia nell’ottocento, Venise, Istituto veneto di scienze, lettere ed arti, 2007, p. 247-278.

« La dificil entrada de los intelectuales europeos en la modernidad a partir de 1905 », in G. Gomez-Ferrer, R. Sanchez (eds.), Modernizar Espana. Proyectos de reforma y apertura internacional (1898-1914), Madrid, Biblioteca Nueva, 2007, p. 177-197

« Histoire des médias et crise des médias, l’ancien et le nouveau », in E. Pinto (dir), Pour une analyse critique des médias, le débat public en danger, Bellecombe-en-Bauges, Ed. du Croquant, 2006, p. 23-36. (trad. en italien « Storia dei media e crisi dei media. L’antico e il nuovo », dans Contemporanea, n°1, janvier 2006, p. 3-14).

« Intellectuels et fin de siècle en Europe : convergence ou divergence ? » in P. Aubert (éd.), Crise espagnole et renouveau idéologique et culturel en Méditerranée fin XIXe-début XXe siècle, Aix-en-Provence, Presses de l’Univ. de Provence, 2006, p. 175-197.

« The Crisis of ‘imperial societies‘ », in R. Lardinois & M. Thapan (ed.), Reading Bourdieu in a Dual Context, Essays from India and France, Londres, Delhi, Routledge, 2006, p. 56-76.

« Como anda a historia social das elites e da burguesia ? Tentativa de balancço critico da historiografia contemporânea » ; « A prosopografia ou biografia coletiva : balanço e perspective », in F. M. Heinz (ed.), Por outra historia das elites, Rio, FGV ed., 2006, p. 19-40 et 41-54.

« L’enseignement supérieur français à l’heure européenne. Une adaptation difficile », in Y. Gingras et L. Roy (dir.), Les transformations des universités du XIIIe au XXIe siècle, Montréal, Presses de l’Univ. du Québec, 2006, p. 205- 221.

« L’habitus scolastique et ses effets à propos des classification littéraires et historiques », in F. Schultheis (éd.), L’inconscient académique, Genève, Ed. Seismo, 2006, p. 67-87.

2005-2001


« Emile Mâle dans la génération universitaire de son temps », Actes du Colloque Hommage à Emile Mâle, Rome, Ecole Française de Rome, 2005, p. 1-14.

« Les réseaux intellectuels de deux universités centrales (Paris et Berlin, 1890- 1930) », in H.M. Bock & G. Krebs (ed.), Echanges culturels et relations diplomatiques. Présences françaises à Berlin au temps de la République de Weimar, Paris, Publ. de l’Institut d’Asnières, 2005, p.107-134 (en allemand dans H.M. Bock (hg.), Französische Kultur im Berlin der Weimarer Republik, Tübingen, Günter Narr, 2005, p. 103-132.)

« Englische Handwerker im Paris des Jahres 1867 », in R. Hohls, I. Schröder, H. Siegrist (hg.), Europa und die Europäer. Quellen und Essays zur modernen europäischen Geschichte. Festschrift für Hartmut Kaelble zum 65. Geburtstag, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 2005, p. 37-43.

« Intellectuels et écrivains en France et en Allemagne dans les années 1950. Les fondements du rapprochement », in R. Hudemann et H. Miard-Delacroix (éd.), Mutations et intégration. Les Accords de Paris de 1954 dans le processus des rapprochements franco-allemands d’après-guerre, Munich, Oldenbourg, 2005, p. 267-289.

« Paris-Berlin, essai de comparaison des professeurs de deux universités centrales », in H.-M.Bock & I. Mieck (hg.), Berlin-Paris (1900-1933). Begegnungsorte, Wahrnehmungsmuster, Infrastrukturprobleme im Vergleich, Bern, Peter Lang, 2005, p. 257-292.

« Patterns », in W. Rüegg (ed.), A History of University in Europe 1800-1945, Cambridge, Cambridge U. P., 2004, p. 33-80 (et en allemand “ Grundlagen ” in Geschichte der Universität in Europa, Munich, Beck, 2004).

« The Intellectual Networks of Two Leading Universities (Paris and Berlin 1890- 1930) », in C. Charle, J. Schriewer, P. Wagner (ed.), Transnational Intellectual Networks. Forms of Academic Knowledge and the Search for Cultural Identities, Francfort/M, Campus, 2004, p. 401-450.

« Intellectuals in Europe in the Second Half of XIXth Century. Elements for a Comparison », in H. Kaelble (ed.), The European Way, Oxford, Berghahn, 2004, p. 186-204.

« L’attraction théâtrale des capitales. Problèmes de comparaison », in C. Charle (éd.), Capitales européennes et rayonnement culturel XVIIIe-XXe siècles, Paris, Ed. Rue d’Ulm, 2004, p. 151-167.

« Trois écrivains face à une autre "étrange défaite" : Goncourt, Flaubert et Zola et la guerre de 1870 », in A. Betz et S. Martens (éd.), Les intellectuels et l’occupation (1940-44), Paris, Editions Autrement, 2004, p. 14-37.

« Les réseaux intellectuels européens au XIXe siècle », in G. Pécout (éd.), Frontières d’Europe XIXe-XXIe siècles. Actes du colloque de l’Ecole normale supérieure, 27-29 mars 2003, Paris, PUF, 2004, p. 65-93.

« Zola et l’histoire », in Michèle Sacquin (dir.), Zola et les historiens, Paris, BNF, 2004, p. 12-21.

« Enseignement supérieur et expansion internationale (1870-1930) : des instituts pour un nouvel empire », in J. Heilbron, R. Lenoir, G. Sapiro (éd.), Pour une histoire des sciences sociales, Paris, Fayard, 2004, p. 323-347.

« Les sociétés impériales et la mémoire de la guerre : Allemagne, France, Grande-Bretagne », in F. Guedj, et al. (dir)., Le XXe siècle des guerres, Paris, La Découverte 2004, p. 303-319 et 548-550.

« La recherche en sciences sociales pour un bilan critique », in A. Chatriot et V. Duclert, Quel avenir pour la recherche ?, Paris, Flammarion, 2003, p. 296-311.

« Grundlagen », in W. Ruëgg (hg.), Geschichte der Universität, Band 3, Munich, Beck, 2003, p. 43-80.

« Les parlementaires de la Troisième République, avant-garde ou arrière garde d’une société en mouvement ? », in J.-M. Mayeur, J.-P. Chaline et A. Corbin (éd.), Les parlementaires de la Troisième République, Paris, Publ. de la Sorbonne, 2003, p. 45-63.

« Le romancier social comme quasi sociologue entre enquête et littérature : le cas de Zola et de l’Argent », in E. Pinto (dir.), La littérature entre philosophie et science sociale, Paris, Publ. de la Sorbonne, 2003, p. 29-42.

« Le théâtre en France dans la seconde moitié du XIXe siècle », in Sur scène en 1900, catalogue de l’exposition du Musée d’Evreux pour le centenaire du théâtre d’Evreux, Paris, Somogy, 2003, p. 16-25.

« Clarin, en el horizonte cultural de los intelectuales europeos de su época », in Leopolodo Alas, Un clasico contemporaneo, Oviedo, Univ. de Oviedo, 2002, p. 233-250.

« Pour une histoire sociale comparée des débats intellectuels internationaux, l’exemple de la crise fin de siècle », in M. Caruso & H.E. Tenorth (hg.), Internationalisierung, Internationalisation, Semantik und Bildungssysteme in vergleichender Perspektive, Francfort/M, Peter Lang, 2002, p.167-184 ; autre version in M. Einfalt et J. Jurt (éd.), Le texte et le contexte. Analyses du champ littéraire français (XIXe et XXe siècle), Berlin, Arno Spitz et Paris, Ed. de la MSH, 2002, p. 257-273.

« De la science à la prophétie. Situation de Zola », in E. Pinto (dir.), Penser l’art et la culture avec les sciences sociales, Paris, Publ. de la Sorbonne, 2002, p. 177-189.

« L’Europe des intellectuels en 1848 »,in J.-L. Mayaud (dir.), 1848, actes du colloque international du Cent-cinquantenaire de la Révolution de 1848, Paris, Créaphis, 2002, p. 421-447.

« The Middle Classes in France : Social and Political Functions of Semantic Pluralism from 1870-2000 », in O. Zunz, L. Schoppa, N. Hiwatari (eds), Social Contracts Under Stress. The Middle Classes of America, Europe and Japan at the Turn of the Century, New York, Russell Sage Foundation, 2002, p. 66-88. Version française mise à jour : « Les classes “moyennes” en France, discours pluriel et histoire singulière (1870-2000) », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 50-4, oct.-déc. 2003, p. 108-134.

« Les theéâtres et leurs publics à Paris, Berlin et Vienne 1860-1914 », in C. Charle et D. Roche (dir.), Capitales culturelles, capitales symboliques, Paris et les expériences européennes XVIIIe-XXe siècles, Paris, Publ. de la Sorbonne, 2002, p. 403-420.

« Les professions juridiques en France au XIXe siècle ou l’art du maintien de la rareté », in M. Malatesta (a cura di), Corpi e professioni tra passato e futuro. Actes du colloque de Bologne, 5-6 aprile 2001, Milan, Giuffré, 2002, p. 97-113.

« L’enseignement supérieur français à l’heure européenne : origines proches et lointaines d’une difficile adaptation », in L’Université dans la tourmente. Journée d’étude de l’Ecole des sciences philosophiques et religieuses des Facultés universitaires Saint-Louis, 25 février 2000, Bruxelles, 2001, p. 105- 124.

« Héritiers, boursiers et fils du peuple », in J.-M. Mayeur, A. Schweitz (dir.), Les hommes de la République. Dictionnaire des députés et sénateurs de la Seine sous la troisième République, Paris, Publ. de la Sorbonne, 2001, p. 11- 23.

« Debussy in Fin-de-siècle Paris », in J. F. Fulcher (ed.), Debussy and his world, Princeton, Princeton U. P., 2001, p. 271-295.

2000-1996


« Les femmes dans l’enseignement supérieur 1946-1992, dynamiques et freins d’une présence », in Avenir et Avant-gardes. Mélanges en l’honneur de Madeleine Rebérioux, Paris, La Découverte, 1999, p. 84-105.

« Per una storia sociale della cultura del XIX secolo in Francia », in M. Gervasoni (a cura di), Mappe dell’Immaginario. Per una storia culturale dell’età contemporanea, Milan, Unicopli, 1999, p. 83-110.

« Paris métropole culturelle, essai de comparaison avec Berlin (1880-1920) », in Marianne-Germania. Deutsch-französischer Kulturtransfer im europaïschen Kontext. Les transferts culturels France-Allemagne et leur contexte européen 1789- 1914, Leipzig, Leipziger Universitätsverlag, 1998, vol. 1, p. 230-251.

« Historischer Vergleich der Intellektuellen in Europa. Einige methodische Fragen und Forschungsvorschläge » in H. Kaelble & J. Schriewer (hg.), Diskurse und Entwicklungspfade. Gesellschaftsvergleich in den Geschichts- und SozialwisschaftenProblemen der vergleichende Geschichte, Frankfurt/M, Campus, 1998, p. 377-400.

« Le souvenir du Deux Décembre. Les étudiants et le boulangisme », in La France démocratique. Mélanges en l’honneur de Maurice Agulhon, Paris, Publ. de la Sorbonne, 1998, p. 277-285.

« L’histoire comparée des intellectuels en Europe. Quelques points de méthode et propositions de recherche », in M.C. Granjonc et M. Trébitsch (dir.), Pour une histoire comparée des intellectuels, Bruxelles, Complexe, 1998, p. 39-59.

« Les enseignants du supérieur en France : histoire d’une identité incertaine », in R. Bourdoncle et L. Demailly (éd.), Les professions de l’éducation et de la formation, Lille, Presses du Septentrion, 1998, p. 147-157.

« Du bon usage de la biographie sociale comparée », in M. Dreyfus, C. Pennetier et N. Viet-Depaule (dir.), La part des militants, Paris, Les Editions de l’Atelier, 1996, p. 51-72.

« La magistrature intellectuelle de Taine », in S. Michaud et M. Le Pavec (dir.), Taine au carrefour des cultures du XIXe siècle, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1996, p. 111-125.

1995-1990


« Les élites étatiques en France, XIXe-XXe siècles », in B. Théret (éd.), L’Etat : le souverain, la finance et le social, Paris, La Découverte, 1995, p. 106-154.

« La notion de science en histoire d’après l’oeuvre de Seignobos », in M. Panza et J.-C. Pont (dir.), Les savants et l’épistémologie vers la fin du XIXe siècle, Paris, Librairie scientifique et technique Albert Blanchard, 1995, p. 233-243.

« Les polytechniciens dans les élites de la République. Méritocrates, hommes nouveaux et notables (1880-1914) », in B. Belhoste et al. (dir.), La France des X, deux siècles d’histoire, Paris, Economica, 1995, p. 87-102.

« La méritocratie incertaine, formation intellectuelle et destinée sociale », in A. Corbin et J.-M. Mayeur (dir.), Les Immortels du Sénat, Paris, Publ. de la Sorbonne, 1995, p. 35-44.

« Etre historien en France : une nouvelle profession ? », in F. Bédarida (dir.), L’histoire et le métier d’historien en France 1945-1995, Paris, Ed de la MSH, 1995, p. 21-44.

« Les normaliens et le socialisme (1867-1914) », in M. Rebérioux et G. Candar (dir.), Jaurès et les intellectuels, Paris, Ed. de l’atelier, 1994, p. 133-168.

« Les élites culturelles en France au XIXe siècle. Inventaire des recherches récentes sur la genèse des intellectuels contemporains », in R. Hudemann et G.H. Soutou (hg.), Eliten in Deutschland und Frankreich im 19. und 20. Jahrhundert, Munich, Oldenbourg, 1994, p. 45-63.

« Le élites universitarie in Francia nella Terza Republicca », in I. Porciani (a cura di), L’Universita tra Otto e Novecento : i modelli europei e il caso italiano, Napoli, Jovene, 1994, p. 105-130.

« Champ littéraire français et importations étrangères : de la vogue du roman russe à l’émergence d’un nationalisme littéraire (1886-1902) », in M. Espagne et M. Werner (éd.), Philologiques III, Paris, Ed. de la MSH, 1994, p. 249-263.

« Le recrutement des avocats parisiens (1880-1914) », in G. Le Béguec (éd.), Avocats et barreaux en France, l’étape des années 1910-1930, Nancy, Presses univ. de Nancy, 1994, p. 21-34.

« Le déclin de la République des avocats », in P. Birnbaum (éd.), La France de l’affaire Dreyfus, Paris, Gallimard, 1994, p. 56-86.

« Macro-histoire sociale et micro-histoire sociale. Quelques réflexions sur l’évolution des méthodes en histoire sociale depuis dix ans », in Histoire sociale, histoire globale ?, Paris, Ed. de la MSH, 1993, p. 45-57.

« Elite intellectuelle ou élite sociale, les professeurs de la Faculté de droit de Paris (1901-1932) », in Sozialer Raum und akademische Kulturen. Studien zur europäischen Hochschullandschaft im 19. und 20. Jahrhundert/A la recherche de l’espace universitaire européen. Etudes sur l’enseignement supérieur aux XIXe et XXe siècles, Francfort, Peter Lang, 1993, p. 45-59.
Avec Jürgen Schriewer, « Pour une histoire prosopographique comparée des Universités européennes », ibid., p. 10-41.

« Academics or intellectuals ?, the Parisian Professors of the University of Paris and political debate in France from the Dreyfus Affair to the Algerian war », in J. Jennings (ed.), Intellectuals in Twentieth Century France, Mandarins and Samurais, Londres, New York, St Martin’s Press, 1993, p. 94-116.

« Intellectuals in France around 1900 in a Comparative Perspective », in N.Kauppi et P. Sulkunen (ed.), Vanguards of Modernity, Society, Intellectuals and the University, Publ. of the Research Unit for Contemporary Culture, Université de Jyväskylä, 32, 1992, p. 19-32.

« Les magistrats en France au XIXe siècle : les fondements sociaux et politiques d’une crise prolongée », in J.-M. Scholz (hg.), El tercer poder, hacia una comprension historica de la justicia contemporanea en Espana, Frankfurt/Main, Vittorio Klostermann, 1992, p. 119-135.

« Les grands corps » in P. Nora (dir.), Les lieux de mémoire III, les France, Paris, Gallimard, 1992, tome 2, p. 195-235.

« Paris - Zentrum der französischen Eliten. Eine kommentierte Datensammlung », in G. Brunn und J. Reulecke (hg.), Metropolis Berlin, Berlin als deutsche Hauptstadt im Vergleich europäischer Hauptstädte, 1870-1939, Bonn-Berlin, Bouvier Verlag, 1992, p. 293-325.

Avant 1990


« Noblesse et élites en France au début du XXe siècle »,in Les noblesses européennes aux XIXe et XXe siècles. Actes du colloque de l’Ecole française de Rome, Rome, Univ. di Milano, Ecole française de Rome, 1988, p. 407-433.

« L’élite universitaire française et le modèle universitaire allemand (1880-1900) », in Transferts. Les relations intellectuelles dans l’espace franco-allemand, Paris, Ed. Recherche sur les civilisations, 1988, p. 346-358 (traduit en portugais (Brésil), Caesura, 17, juil.-dec. 2000, p. 117-127).

« Des "capacés" aux "intellectuels", les professions libérales entre l’économie et la politique (1830-1900) », in H. Siegrist (hg.), Bürgerliche Berufe, Goettingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1988, p. 127-144 (en allemand).

« Le Collège de France », in P. Nora (dir.), Les Lieux de mémoire, II. La Nation, Paris, Gallimard, 1986, vol. 3, p. 389-424. Traduit en anglais dans Rethinking France, Chicago, Univ. of Chicago Press, 2009, p. 443-479.

« Le champ de la production littéraire, 1830-1890 », in R. Chartier et H.-J. Martin, (dir.), Histoire de l’édition française, Paris, Promodis, 1985, tome 3, p.127-157 ; Nouv. éd., Paris, Fayard, 1990, tome 3, p. 137-168.

« Naissance des intellectuels contemporains », in J. Le Goff et B. Köpeczi, (dir.), Intellectuels français, intellectuels hongrois, XIIIe-XXe siècles, Budapest, Akademiai Kiado, Paris, Ed. du CNRS, 1985, p. 177-189 ; trad. portugaise (Brésil) : « Nascimento dos intelectuais contemporâneos (1860-1898) », Historia da Educacâo, n°14, septembre 2003, p. 141-156).

« Problèmes de traitement informatique d’une enquête sur trois élites en 1901 », in H. Millet (éd.), Informatique et prosopographie, Paris, Ed. du CNRS, 1985, p. 233-246.

« La lutte des classes en littérature. L’Etape de Paul Bourget et Vérité d’Emile Zola », in G. Leroy (éd.), Les écrivains et l’affaire Dreyfus, Paris, PUF, 1983, p. 225-233.

« L’image sociale des milieux d’affaires d’après Qui êtes-vous ? (1908) », in M. Lévy-Leboyer (éd.), Le patronat de la seconde industrialisation, Paris, Ed. ouvrières, 1979, p. 277-292.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr