Accueil > Recherches > Les champs de la recherche > Équipe d’histoire des savoirs à la Renaissance

Projets communs

Partager cette page :
  • Paru en 2013 : Mise en forme des savoirs à la Renaissance. À la croisée des idées, des techniques et des publics (Paris, Armand Colin, coll. Recherches).
    Publié grâce au soutien du Labex TransferS, ce livre propose une réflexion, à partir de cas représentatifs, sur l’importance des choix de ‘mise en forme’ dans l’élaboration des savoirs et leur transmission, et sur la complexité des facteurs intervenant dans ce processus. Chaque chapitre analyse une entreprise particulière (chantier éditorial, polémique savante, émergence d’un nouvel objet comme l’image microscopique), en montrant comment se sont combinés, pour sa réalisation, les intentions et les apports proprement scientifiques, les habitudes et cadrages disciplinaires, les normes rhétoriques et les contraintes d’ordre technique, social et économique. Grâce à ces éclairages croisés, on cerne mieux certains des points aveugles de la connaissance historique (par exemple, les attentes et réactions du ‘public’ vis-à-vis de la nouveauté), et les pistes de réflexion ouvertes peuvent être transposées dans d’autres études sur les voies complexes de la construction du savoir présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur
     
  • Exposition virtuelle « Les Adages d’Érasme et leurs usages », mise en ligne en 2014.
     
  • En cours : Les Magasins de savoir. Ce nouveau projet s’inscrit dans le prolongement du précédent. Il s’agit toujours de mettre en œuvre la combinaison d’éclairages variés (historique, littéraire etc.) sur des objets de savoir, en faisant jouer à plein la transdisciplinarité qui caractérise le groupe. La notion d’encyclopédie n’a pas été retenue car elle renvoie à un genre trop précis, tout en comportant une certaine ambiguïté (selon qu’on l’emploie au sens contemporain, à celui des Lumières ou de la Renaissance). En revanche le « magasins de savoir », qui peut concerner une seule discipline ou plusieurs, ne ne se réfère à aucun modèle générique particulier. Notre idée est justement d’explorer l’extrême variété des formes prises par les objets dédiés à cette fonction d’engranger les connaissances, en amorçant une typologie.
Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMCm- UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr