Accueil > Le Laboratoire > Les membres > Membres statutaires et affiliés > DRÉVILLON Hervé

Publications

Ouvrages et directions d’ouvrages

Couverture de l'ouvrage « Les dernières guerres de Louis XIV – 1688-1715 Avec Bertrand Fonck et Jean-Philippe Cénat (dir.), Rennes, PUR, octobre 2017, Les dernières guerres de Louis XIV – 1688-1715,481 pages (32 ill.)

Avec Arnaud Guinier (dir.), Les Lumières de la guerre. Mémoires militaires du XVIIIe siècle conservés au Service Historique de la Défense, T.1 Mémoires techniques. T.2 Reconnaissances, Paris, Publications de la Sorbonne, 2014, (Guerre et Paix).

Avec Bertrand Fonck et Michel Roucaud (dir.), Guerre et armées napoléoniennes. Nouveaux regards, Paris, Nouveau Monde, Fondation Napoléon, DMPA, 2013, 562 p. (La bibliothèque Napoléon. Études).

L’individu et la guerre du chevalier Bayard au Soldat inconnu, Paris, Belin, 2013, 320 p. (Histoire).

Avec Diego Venturino (dir.), Penser et vivre l’honneur à l’époque moderne, Rennes, PUR, 2011, 386 p. (Histoire).

Les rois absolus, 1630-1715, Paris, Belin, 2011, 637 p. (Histoire de France).

Batailles. Scènes de guerre de la Table ronde aux tranchées, Paris, Editions du Seuil, 2007 (L’univers historique). Rééd. Points-Seuil, 2009.

L’impôt du sang. Le métier des armes sous Louis XIV, Paris, Tallandier, 2005, 526 p.

Avec Pierre Lagrange, Nostradamus l’éternel retour, Paris, Gallimard, 2003, 127 p. (Découvertes Gallimard). Ouvrage traduit en japonais et en hongrois.

Avec Pascal Brioist et Pierre Serna, Croiser le fer. Violence et culture de l’épée dans la France moderne (XVIe-XVIIIe siècle), Seyssel, Champ Vallon, 2002, 429 p. (Époques).

Histoire culturelle de la France XVIe-XVIIIe siècle, Paris, Armand Colin, 2002, 191 p. (Campus. Histoire). Rééd. SEDES, 1997.

Lire et écrire l’avenir. L’astrologie dans la France du Grand Siècle (1610-1715), Seyssel, Champ Vallon, 1996, 282 p. (Époques).

Contributions à ouvrages collectifs

« Du guerrier au militaire », in A. Corbin, J.-F. Courtine, G.Vigarello (dir.), Histoire de la virilité, vol. 1, G. Vigarello (dir.), L’invention de la virilité de l’Antiquité aux Lumières , Paris, Seuil, 2011.

Les militaires qui ont changé la France, F. Fanet et J.-C. Romer (dir.), Paris, Le Cherche midi, 2008. Articles : Agrippa d’Aubigné, Brantôme, Descartes, La Rochefoucauld, Saint-Simon, Henri de Rohan, Vauban, Catinat, Condé, Gassion, Monluc, Turenne, D’Artagnan, Cyrano de Bergerac.

Dictionnaire historique de la magie et des sciences occultes, J.-M. Salmann, (dir.), Paris, Hachette, 2006. Articles : Jean Bodin, Henri Boguet, Comète, Pierre de Lancre, Nicolas Rémy, Nostradamus, Prédictions politiques et astrologie, Poisons (affaire des).

« Le roi-cavalier. Les savoirs du corps dans l’éducation de Louis XIII », in R. Halévi (dir.), Les savoirs du prince du Moyen Age aux Lumières, Paris, Fayard, 2002, p. 147-173.

« La monarchie des Lumière : réforme ou utopie ? 1715-1774 », in J. Cornette (dir.), La monarchie entre Renaissance et Révolution 1515-1792, Paris, Le Seuil, 2000, p. 283-353.

Articles et communications

« Des virilités guerrières à la masculinité militaire », in A.-M. Sohn (dir.), Une histoire sans les hommes est-elle possible ?, Lyon, ENS Ed., 2014, p. 245-263.

« Guerre totale / guerre limitée : une lecture politique » in L. Bourquin, P. Hamon, A. Hugon et Y. Lagadec (dir.), La politique par les armes. Conflits internationaux et politisation (XVe – XIXe siècle), Rennes, PUR, 2014, p. 107-127.

« La guerre en Europe au temps de Napoléon », in F. Lagrange et E. Robbe (dir.), Napoléon et l’Europe, Catalogue de l’exposition « Napoléon et l’Europe au Musée de l’Armée du 27 mars au 14 juillet 2013, Paris, Somogy – Musée de l’Armée, 2013, p. 48-52.

« De la guerre napoléonienne au système de guerre napoléonien : les enjeux de la caractérisation des guerres de l’Empire », in H. Drévillon, B. Fonck, M. Roucaud (dir.), Guerres et armées napoléonienne. Nouveaux regards, Paris, Editions Nouveau Monde – Fondation Napoléon – Ministère de la Défense (DMPA), 2013, p. 443-464.

« L’apprentissage du métier d’officier, entre savoir-faire professionnel et distinction aristocratique (1682 – 1696) », in B. Deruelle et B. Gainot (dir.), La construction du militaire. Savoirs et savoir-faire militaires à l’époque moderne, Paris, Publications de la Sorbonne, 2013, p. 79-92. (Guerre et Paix).

« L’espace européen de la guerre : la circulation des soldats et des armées en Europe (1680 - 1780) », Les circulations internationales en Europe (1680 - 1780), Bulletin de l’Association des Historiens Modernistes des Universités Françaises, 2011.

« Intérêts souverains et régulations internationales au XVIIe siècle », in J.-P. Perruche (dir.), L’Europe de la défense : illusion ou défi ?, Cahier de l’IRSEM 2011, 11, p. 51-68.

« Civiliser par les armes ? La violence comme contrat social dans la France moderne », in P. Broggio et M.P. Paoli (dir.), Stringere la pace. Teorie e pratiche della conciliazione nell’Europa moderna (secoli XV-XVIII), Roma, Viella, 2011, p. 293-308.

« L’âme est à Dieu et l’honneur à nous. Honneur et distinction de soi à l’époque moderne », Revue historique, 2010, 654, 2, p. 361-395.

« Mercenariat, entreprise militaire et souveraineté royale dans l’armée de Richelieu », in Armées privées, armées d’Etat, Etudes de l’IRSEM 2010, 2, p. 47-64.

« Poétique et politique du carnage », in F. Chauvaud (dir.), Corps saccagés. Une histoire des violences corporelles du siècle des Lumières à nos jours, Rennes, PUR, 2009, p. 211-224.

« La tenue militaire entre uniformité et distinction sous les règnes de Louis XIV et de Louis XV », in M. Aurell et al. (dir.), Signes et couleurs des identités politiques du Moyen Age à nos jours, Rennes, PUR, 2009, p. 381-392.

« Existe-t-il un art équestre de la guerre à l’époque de Pluvinel ? » in P. Franchet d’Esperey (dir.) Les arts de l’équitation dans l’Europe de la Renaissance, Arles, Actes Sud, 2009.

Avec Jean Chagniot, « La vénalité des charges militaires sous l’Ancien Régime », Revue historique de droit français et étranger, 2008, vol. 86, 4, p. 483-522.

« La juste bataille ou le paradoxe d’une violence sans haine à l’époque des guerres de religion », in F. Chauvaud et L. Gaussot (dir.), La haine. Histoire et actualité, Rennes, PUR, 2008, p. 61-73.

« De l’économie de la guerre à l’économie de la violence. Vauban et les ressources morales du combattant », Vauban, la guerre, la gloire. 1707 - 2007, CERMA, 2007, Hors-série n°3, p. 175-187.

« La structuration militaire de la France », in I. Warmoes et V. Sanger (dir.), Vauban, bâtisseur du Roi-Soleil, Paris, Somogy – Cité de l’architecture et du patrimoine – Musée des Plans-reliefs, 2007, p. 81-89.

Introduction, notes et établissement du texte de : Sébastien Le Prestre de Vauban, « Moyens d’améliorer nos troupes et de faire une infanterie perpétuelle et très excellente », in M. Virol (ed.), Les Oisivetés de Monsieur de Vauban, Seyssel, Champ Vallon, 2007, p. 967-1153.

« La défaite comme symptôme », Hypothèses, 2007, p. 285-295.

« L’escrime italienne et l’éducation militaire de la noblesse française (milieu XVIe – milieu XVIIe siècle), Troisièmes rencontres franco-italiennes d’histoire militaire, Cahiers du CEHD, 2006, n°27, p. 113-141.

« L’identité de l’aristocratie militaire entre la dépense et l’économie (1688-1715) », in Identités, appartenances, revendications identitaires, XVIe-XVIIIe siècle, colloque tenu à l’université de Paris X les 24 et 25 avril 2003, Paris, Nolin, 2005, p. 333-342.

« L’astrologie et le Prince. A propos d’une lettre de Giovanni di Strassoldo à Philippe II », communication présentée au colloque Giovanni di Strassoldo (Udine 1547 -1610). Una vita tra armi, scienza, lettere, Udine, Forum, 2005, p. 233-239.

« A bien faire, bien dire. Le bon usage du discours guerrier selon Brantôme » in Brantôme et l’art de la guerre, Rencontres universitaires de Brantôme, Cahiers Brantôme, octobre 2004, vol. II, p. 36-49.

« Sauver les apparences célestes. Vrais et faux-semblants de l’opposition astronomie/astrologie » Littératures classiques, 2003, 47, p. 109-122.

Avec Pascal Brioist, « Escrime et société dans l’Angleterre des XVI et XVIIe siècles », Duels en scène, 2003, 1, p. 63-81.

« Courtilz de Sandras et les valeurs militaires de la noblesse à la fin du règne de Louis XIV », in Combattre, gouverner, écrire. Etudes réunies en l’honneur de Jean Chagniot, Paris, Economica, 2003, p. 351-367.

« L’héroïsme à l’épreuve de l’absolutisme. L’exemple du maréchal de Gassion (1609-1647) », Politix. Revue des sciences sociales du politique, 2002, vol. 15, n°58, p. 15-38.

« Publier nos playes et valeurs. Le fait d’armes et sa notoriété pendant la guerre de Trente Ans (1635-1648) », in J. Pontet, M. Figeac, M. Boisson (dir.), La noblesse de la fin du XVIe au début du XXe siècle, un modèle social ?, Anglet, Atlantica, 2002, t. I, p. 289-308.

« Vices et vertus du noble exercice de l’escrime au XVIIe siècle », in A quoi joue-t-on ? Pratiques et usages des jeux et jouets à travers les ages, Festival d’Histoire de Montbrison, octobre 1998, Montbrison, Ville de Montbrison, 1999, p. 469-481.

« De Courtilz de Sandras à Zévaco : figures du gentilhomme duelliste », Tapis-franc : revue du roman populaire, 1997, n°8, p. 65-74.

« Guerre de Vendée et chouannerie dans l’historiographie française de 1800 à 1835 » in L’image de la Révolution française. Congrès mondial pour le bicentenaire de la Révolution, Pergamon Press, 1989, vol. II, p. 1053-1066.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr