Accueil > Rencontres > Séminaires > Archives des séminaires > 2012-2013

Sciences sociales et immigration

Partager cette page :

Vendredi de 14 h à 16 h du 16 novembre 2012 au 17 juin 2013

École normale supérieure, Campus Paris-Jourdan, 48 bd Jourdan, 75014 Paris, Bâtiment principal, rez-de-chaussée, salle 8

Choukri Hmed (Dauphine, IRISSO), Alexis Spire (CNRS, CERAPS) et Claire Zalc (CNRS, IHMC)

 

Le séminaire s’est tenu régulièrement de 2005 à 2013, les programmes de toutes les années en son consultables sur le site du campus Paris-Jourdan.

L’émergence de l’immigration comme enjeu du débat public a contribué à ennoblir cet objet de recherche, longtemps considéré comme illégitime. Les succès électoraux du Front National, les réformes successives de la législation sur l’entrée et le séjour et l’inflation des discours médiatiques et politiques sur l’intégration, puis sur les discriminations, ont placé l’immigration au cœur de controverses scientifiques et politiques. L’objectif de ce séminaire, ouvert à tous (et particulièrement aux étudiants de master et de doctorat), est de restituer la genèse sociale des concepts et des enjeux mobilisés dans ces débats, grâce à la présentation de travaux scientifiques récents. Pour cela, nous avons choisi d’adopter une perspective résolument pluridisciplinaire. À chaque séance, l’intervenant proposera un texte, support à sa présentation, qui sera soumis à un discutant chargé d’introduire le débat avec les participants au séminaire. On s’efforcera de privilégier les travaux fondés sur des matériaux empiriques (archives, entretiens, terrains d’observation) et de centrer la discussion collective sur les apports de la conférence et sur les questions soulevées par la méthodologie et les concepts utilisés.
Le renouvellement du regard porté par les sciences sociales sur l’immigration sera appréhendé autour de trois grands axes thématiques. Tout d’abord, la genèse des politiques publiques d’immigration sera étudiée en redonnant toute sa place à l’action de l’État et à l’origine sociale des acteurs. Par ailleurs, de nombreux travaux français et anglo-saxons s’intéressent désormais au poids de l’histoire coloniale dans la généalogie des discours, des enjeux et des pratiques relatifs à l’immigration. Nous tenterons de mettre en débat ce regard croisé entre histoire migratoire et histoire coloniale. Enfin, si la prise en compte des différentes institutions étatiques constitue un apport incontestable de l’historiographie récente, l’histoire de l’immigration ne saurait se réduire à l’exercice unilatéral du pouvoir de l’État sur les étrangers : elle se décline également selon les trajectoires des migrants et selon les stratégies qu’ils déploient tout au long de leur séjour dans la société d’accueil.

Calendrier 

16 novembre 2012
Choukri HMED (Dauphine, IRISSO) & Claire ZALC (CNRS, IHMC) : Introduction.

14 décembre 2012
Ariane JOSSIN & Ingrid TUCCI : De la galère aux cols blancs. Parcours d’entrée sur le marché du travail de descendants d’immigrés en France et en Allemagne.
Discutant : Patrick Simon (INED).

11 janvier 2013
Martin MESSIKA : Les mobilités des juifs d’Afrique du Nord et l’action de travailleurs sociaux. Comparaison de deux agences sociales à Paris et à Montréal (1954-1976).
Discutante : Nancy Green (EHESS).

08 février 2013
Anouck FLAMANT : Genèse d’une politique municipale “d’intégration” des étrangers. Analyse des modalités différenciées d’action à Lyon, Nantes et Strasbourg (1989-2001).
Discutante : Charlotte Vorms (Université Paris 1).

22 mars 2013
Noureddine AMARA : L’émigration algérienne au Machrek sous la colonisation française : à quoi retournent les Algériens ?
Discutante : Laure Blévis (Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense, ISP).

12 avril 2013
Nora EL QADIM : La politique française de coopération sur les migrations face à l’européanisation.
Discutant : Olivier Clochard (CNRS, Migrinter).

17 mai 2013
Annick LACROIX, « Empreinte métropolitaine et clivages coloniaux. Les employés des Postes, Télégraphes et Téléphones en Algérie (1900-1939) ».
Discutante : Marie Cartier (Université de Nantes).

17 juin 2013
Laurence PREMPAIN, « Présentation d’une source d’archives à travers une étude de cas : les lettres des ressortissant-e-s polonais-es adressées au Services des Étrangers du Rhône. 1935-1945 ».
 

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr