Accueil > Le Laboratoire > Les membres > Membres statutaires et affiliés > GUICHARD Charlotte

Séminaires de recherche

Séminaire "Dans l’atelier. Matières, formes et savoirs du travail artistique (XIIIe-XIXe siècles)"

Séminaire coordonné avec Etienne Anheim (EHESS).

Le séminaire est ouvert aux étudiants à partir du niveau master. Il a lieu le mardi de 10h à 12h, en salle de séminaire de l’IHMC (escalier D, 3e étage).

L’atelier est le lieu par excellence du travail artistique entre le XIIIe et le XIXe siècle. Il est à la fois un espace matériel, une unité de vie et un creuset des formes. Pourtant, il reste souvent un monde en soi aux yeux de la tradition historiographique, c’est-à-dire une unité close sur elle-même, qui recèle le secret du travail artistique en même temps qu’il le dissimule. Ce séminaire propose d’ouvrir l’atelier, pour en décrire le fonctionnement et les transformations dans la longue durée. Comment comprendre l’omniprésence des pratiques collectives dans l’atelier au moment même où se singularisent la figure de l’artiste et la valeur de l’art ? Comment articuler savoirs des formes, expérimentations techniques et artistiques dans l’atelier ?

En confrontant l’histoire de l’art aux autres sciences sociales et à l’expertise des sciences de la conservation et de la restauration, on interrogera les formes du travail collectif, la construction de la valeur, l’élaboration et la transmission de savoirs et de savoir-faire dans les pratiques artistiques. L’atelier sera ainsi le terrain d’expérimentation pour une archéologie matérielle, visuelle et intellectuelle de l’art. Le séminaire proposera des études de cas, menées à partir de travaux en cours, qui seront mises en perspective tout au long d’une enquête historiographique sur la notion d’atelier et les conditions de l’innovation, entre arts et savoirs, dans l’Europe médiévale et moderne.

À partir du 8 novembre. Séances suivantes les 22 novembre, 6 décembre 2016, 3, 10 et 31 janvier 2017, 21 février, 7, 21 et 28 mars, 18 avril et 2 mai. 

S1 et S2. 6 crédits. Validation : précisée à la première séance.

 

Séminaire "Histoires transnationales de l’objet. Circulations et métissages, XVIe-XIXe siècles".

Trophées, Kunstkammer, chinoiseries et « occidenteries », textiles globalisés, antiquités dépaysées, confiscations révolutionnaires et impériales : l’élargissement du monde connu, l’appétit de connaissance et de domination, le développement des relations commerciales dans un espace de plus en plus mondialisé ont été façonnés par la présence et le désir d’objets manufacturés. Ces circulations matérielles révèlent des économies, mais aussi des savoirs, des identités et des valeurs patrimoniales.

De la Renaissance à l’âge des Empires, dans une perspective qui privilégie la longue durée et les « biographies d’objet », ce cours sera consacré aux circulations et collections d’artefacts, ainsi qu’aux transferts de savoir que les objets — dans leur matérialité — rendent possible. Organisé autour de thèmes exploratoires et de lectures historiographiques, le cours privilégiera une approche pluridisciplinaire associant histoire, histoire de l’art et du patrimoine, et anthropologie.

Le séminaire est ouvert aux étudiants du Master d’histoire transnationale (ENS/ENC). Il a lieu les lundis, de 10h à 12h.30 janvier ; 6 février ; 20 février ; 27 février ; 6 mars ; 13 mars ; 20 mars ; 27 mars ; 3 avril ; 24 avril.

http://www.histoire.ens.fr/IMG/brochure%20transnat%209%20sept.pdf

Séminaire "Cultures visuelles des Lumières"

Coordonné avec Anne Lafont (INHA). 

Le séminaire est ouvert aux étudiants à partir du niveau master.

Il a lieu le lundi de 10h à 12h, en salle de séminaire de l’Institut d’Histoire moderne et contemporaine (escalier D, 3ème étage). 

L’histoire de l’art est une discipline aux frontières. Par-delà les traditionnelles hiérarchies entre high art et low art, ce séminaire, à vocation pluridisciplinaire, entend rendre compte aussi bien des chefs-d’œuvre consacrés que des images scientifiques ou techniques, des graffitis et des cultures visuelles politiques dans un long dix-huitième siècle. La modernité critique des Lumières est en effet indissociable de cette production d’images et d’artefacts qui définit une manière nouvelle de voir le monde. Comment la naissance conjointe de l’histoire de l’art, de l’histoire naturelle, de l’anthropologie et de l’esthétique peut-elle nous aider à ressaisir le projet des Lumières ? Pour sa deuxième année, le séminaire entend explorer ce champ en pleine reconfiguration. Nous interrogerons notamment les frontières entre art, design, et science à travers l’image ; les identités liées aux catégories de genre et de race ; l’histoire du regard et de la subjectivité ; les liens entre art et culture politique.

Séminaire 2014-1015, programme en ligne sur le site de l’IHMC
Séminaire 2015-2016, programme en ligne sur le site de l’IHMC 

 

 

 

 

 

 

Documents joints

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
heSam Université
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr