Accueil > Espace étudiants > Les docteurs > VERSCHUEREN Pierre

VERSCHUEREN Pierre

Maître de conférences en histoire contemporaine

Université de Franche-Comté, Centre Lucien Febvre.

Contact : pierre.verschueren@univ-fcomte.fr

Page Academia.edu

Thèse

Des savants aux chercheurs. Les sciences physiques comme métier (France, 1945-1968)

Thèse soutenue le 8 décembre 2017. Jury composé de :

  • Soraya Boudia, professeure de sociologie, université Paris-Descartes (rapporteure), 
  • Christophe Charle, professeur d’histoire contemporaine, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (directeur de thèse), 
  • Robert Fox, professeur émérite d’histoire des sciences, université d’Oxford (examinateur), 
  • Gabriel Galvez-Behar, maître de conférences HDR d’histoire contemporaine, université Lille 3 (examinateur),
  • Anne Rasmussen, professeure d’histoire des sciences, université de Strasbourg (rapporteure et présidente)
  • Nathalie Richard, professeure d’histoire contemporaine, université du Maine (directrice de thèse)

Titres universitaires

Qualifié aux fonctions de maître de conférences en section 19, 22 et 72
Docteur en histoire de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (IHMC)
Agrégation d’histoire
Ancien élève de l’École normale supérieure
Master d’histoire des sociétés occidentales contemporaines à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Ancien pensionnaire annuel de la Maison française d’Oxford

Publications récentes

- « Les habits neufs de l’internationalité. Les sciences physiques entre la France et le monde (1945-années 1960) », in Pierre-Michel Menger (dir.), Le talent en débat, Paris, Presses universitaires de France, 2018, p. 135-182.
- « Une situation “normale” ? Les sciences à l’École normale supérieure après 1945 : archives, sources et usages », La Gazette des archives, n°243 (« Quel accès, quel traitement pour les documents et données de l’enseignement et de la recherche ? »), 2016, p. 65-75.
- « Les rapports de thèses de doctorat ès sciences physiques, révélateurs des normes de la science : le Jeune-Turc, le mandarin, la recherche (1944-1959) », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, n°132, 2016, p. 111-123.
- « Dompter l’Hécatonchire : les réseaux dans l’atelier de l’historien », Hypothèses, vol. 19, 2016, p. 177-186.
- « Homo academicus reticulatus : le doctorat d’État et les recompositions des disciplines scientifiques après la Seconde Guerre mondiale », Hypothèses, vol. 19, 2016, p. 199-210.
- « A l’ombre des grands accélérateurs : Physiciens, chimistes et écriture de soi après 1945 », Page 19. Bulletin des doctorants et jeunes chercheurs du Centre d’histoire du XIXe siècle, vol. 4-5, 2016, p. 133-147.
- « La science comme vocation ? Les élèves scientifiques de l’École normale supérieure et l’espace de leurs carrières (1944-1962) », Histoire de l’éducation, n°144, 2015, p. 79-103.
- « Lebeau André (1932-2013). Chaire de Techniques et programmes spatiaux (1980-1998) », Cahiers d’histoire du CNAM, vol. 4, n°2, 2015, p. 87-98.
- « Le rire de la vieille dame ? Humours, sciences et politiques rue d’Ulm de 1945 à 1971 », in Pierre Serna (dir.), La politique du rire : satires, caricatures et blasphèmes. XVIe-XXIe, Seyssel, Champ Vallon, collection "La Chose Publique", 2015, p. 183-214.

Thèmes de recherche

  • Sociohistoire.
  • Histoire sociale de la période contemporaine
  • Histoire comparée, histoire transnationale
  • Histoire de l’enseignement
  • Histoire des sciences
Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr