Accueil > Rencontres > Colloques et journées d’étude > Événements 2020

Financer les sciences au tournant des xviiie et xixe siècles

Partager cette page :

Journée d’étude dans le cadre du séminaire Histoire des sciences et des savoirs (xviiiexixe siècles).

Mardi 24 novembre, de 14 h à 18 h

En visioconférence sur Zoom. Pour s’inscrire et obtenir le Lien Zoom écrire à Jean-luc.chappey@univ-paris1.fr 

PDF - 165 ko
Programme de la journée d’études

Aujourd’hui, comme hier, la question du financement des sciences et des activités scientifiques constitue un enjeu majeur et est au cœur de nombreuses questions concernant l’autonomie des savants et le rôle joué par les instances de financement, publiques et privées. L’objet de cette rencontre scientifique est de dresser un état des lieux des modalités de financements des sciences et des savants entre les xviiie et xixe siècles. Des pensions aux souscriptions en passant par les dotations nationales, la nature des sources et des modalités de financements apparaissent comme particulièrement diverses. Offrant de nouvelles possibilités de financement, la Révolution française complexifie davantage les rapports entre le monde des sciences et l’argent. Quels rôles ont pu jouer les finances sur les dynamiques de transformation de l’espace des sciences et des savoirs au tournant des xviiie et xixe siècles ? Que nous dit l’étude des finances sur la mise en œuvre de « politique scientifique » ou sur les phénomènes de professionnalisation ou de spécialisation des savoirs ?

14 h – Jean-Luc Chappey, « Introduction. Les finances et l’histoire des sciences au tournant des xviiie et xixe siècles ».

14 h 20 – Oki Sayaka, « Les finances de l’Académie royale des sciences : histoire des tentatives pour obtenir un financement durable pour les institutions scientifiques ».

14 h 50 – Francis Fiszleiber, « Le Lycée républicain. Une histoire financière d’une institution scientifique et pédagogique sous la Révolution ».

15 h 20 – Juliette Milleron, « Quelle imprimerie pour la Nation ? Impressions savantes et temps politiques : une approche financière de l’imprimerie nationale sous la Révolution et l’Empire (1793-1815) ».

15 h 50 – Discussions/Pause (Maria-Pia Donato).

16 h 30 – Guy Boistel, « Le Bureau des Longitudes par son budget : de nouveaux regards sur la professionnalisation de ses calculateurs en particulier ».

17 h – Pauline Teyssier, « Financer le traitement de la folie autour de la Révolution : une approche de la maison de Charenton par les comptes ».

17 h 30 – Discussions (Anne Conchon).

18 h – Conclusions

Publié le 6 novembre 2020, mis a jour le mercredi 18 novembre 2020

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
 
EUR Translitterae
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr