Accueil > Rencontres > Séminaires > Archives des séminaires > 2015-2016

Atelier « L’histoire et l’historien.ne face au quantitatif »

Partager cette page :

Le mardi de 13h00 à 16h00, du 15 mars au 31 mai 2016.
ENS, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris (salle d’histoire, escalier D, 2e étage).
Claire Lemercier (CNRS-CSO) et Claire Zalc (CNRS-IHMC).

Atelier ouvert à tous, validation possible dans le cadre de différents masters (consulter les organisatrices).
Site dédié  : quanti.ihmc.ens.fr
Contacts : claire.zalc[at]ens.frclaire.lemercier[at]sciences-po.org

L’atelier se propose d’accompagner les étudiant.e.s – et chercheur.se.s intéressé.e.s – dans l’utilisation des techniques quantitatives en histoire. Il s’agit aussi, parallèlement, d’évoquer les débats liés à ces usages. L’objectif de cet atelier d’initiation est de discuter ensemble des différents usages possibles de la quantification dans la pratique historique, des atouts et des limites de ces approches mais également de présenter les possibilités heuristiques offertes par l’analyse statistique dans l’écriture historienne. Nous aimerions y susciter une réflexion sur la place du quantitatif dans les différents champs de l’histoire.
À cette fin, l’atelier, organisé sous forme de demi-journées de travail, évoquera à la fois les problèmes généraux (choix de corpus, échantillonnage, saisie, codage, représentations graphiques...) et des techniques de quantification (analyses textuelles, factorielles, régressions, analyses de réseaux, event history analysis...), à partir d’exemples concrets tirés des travaux en cours des participants.
Les séances sont très peu thématiques et très fortement centrées sur la présentation et discussion collective des travaux en cours des participants. Aussi le programme se limite-t-il à indiquer les dates des séances et, au fur et à mesure qu’ils sont fixés, les noms de celles et ceux qui interviendront.

CALENDRIER

15 mars 2016
Introduction et 2 exposés : Cédric Chambru et Scott Viallet-Thévenin d’une étude des carrières de gouverneurs coloniaux ; Céline Flory : « Construire une histoire sociale transgénérationnelle des "engagés" africains et de leurs descendants à la Guyane et aux Antilles françaises : sources et démarches ».

22 mars 2016
Sarah Fargeon : étude historique et anthropologique de listes de défunts (12e-13e siècles) ; Tiphaine Robert : les réfugiés hongrois après 1956 : rentrer en Hongrie ou rester en Suisse ; Claire Mercier : les maîtres orfèvres à Paris au 18e siècle : échantillonner et recouper les sources.

29 mars 2016
Lola Zappi : étude des dossiers d’enquête sociale du Tribunal pour enfants de la Seine dans l’entre-deux-guerrres ; Marion Demonteil : les inspecteurs généraux de la culture (1959-2004) : prosopographie et analyse de séquences ; Louis Bissières : les marchés de produits aux Etats-Unis à la fin du 18e siècle : d’une base de transactions à une étude en réseau.

12 avril 2016
Constantin Brissaud, les rapports de l’OCDE sur la santé, approches lexicographiques ; Constantin Brenez : étudier la correspondance et les livres de raison d’un maître de forges aux 18e et 19e siècles ; Elodie Salmon : l’Académie des sciences coloniales : de la prosopographie à l’analyse de réseaux.

19 avril 2016
Amandine Thiry : les réformateurs des prisons, 1830-1914 : analyse de réseaux et étude d’un corpus de lettres ; Elsa Génard : étude de dossiers de prisonniers au 20e siècle ; Clyde Plumauzille : étudier les nourrices aux 18e et 19e siècles à partir d’archives de la police, de la justice et des hôpitaux

10 mai 2016
Violaine Tisseau : état-civil, mariages et sociabilités à Madagascar (19e et 20e siècles) ; Paul Lecat : étude d’un quartier parisien au 19e siècle : saisir ensemble une grande variété de sources ; Amandine Dumont : les magistrats du Congo belge, 1923-1960 : étude de dossiers de carrière

17 mai 2016
Albane Cogné : les élites italiennes sous domination étrangère (16e-18e siècles) : construire une prosopographie et une étude en réseau ; Marie-Emmanuelle Chessel : projet de prosopographie des dirigeants d’une association de patrons chrétiens au 20e siècle (à confirmer) ; Mathilde Provansal, la féminisation de l’art contemporain

31 mai 2016
Elie Benjamin-Loyer, les étrangers face à la justice correctionnelle sous la Troisième République ; Marius Loris, histoire des chefs pendant la guerre d’Algérie ; Hélène Moon-Hee Laffitte, les expressions numériques des personnes adoptées d’origine étrangère en France, depuis les années 1980

 

 

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr