Accueil > Rencontres > Séminaires > Séminaires 2017-2018 > L’histoire transnationale et globale

L’histoire transnationale et globale

Partager cette page :

Le séminaire a lieu les 2e mardis de chaque mois de 17 h à 19 h, à partir du mois d’octobre

Salle d’Histoire, 2e étage, escalier D
École normale supérieure
45 rue d’Ulm, Paris 5e

Rythmé par 8 séances par an, ce séminaire, ouvert à tous, est par ailleurs intégré dans la maquette du Master d’histoire transnationale proposé conjointement par l’École normale supérieure et l’École Nationale des Chartes. Pour tout contact : blaise.wilfert@ens.fr

L’objectif de ce séminaire collectif est de fédérer les recherches au sein de l’IHMC, alors que l’histoire transnationale et globale constitue un véritable axe structurant des recherches qui y sont menées ces dernières années, mais aussi d’offrir à la communauté des chercheurs parisiens intéressés par les questions, les méthodes et les enjeux de cette manière de concevoir et pratiquer l’histoire un lieu de discussions, d’échanges et de travail autour de recherches récentes.

Dans ce séminaire, l’histoire transnationale et globale sera entendue de manière ouverte, au sein d’un large spectre méthodologique : approches connectées, croisées et comparées, histoire des transferts culturels, histoires coloniales, impériales, trans-impériales. Elle intéresse différents domaines : histoire sociale et politique, histoire culturelle et histoire de l’art, histoire économique et juridique, histoire du fait environnemental, parmi bien d’autres.

Arrimé aux historiographies récentes et dynamiques de l’histoire transnationale, le séminaire entend débattre des questions nouvelles générées par cette approche pour l’étude des circulations d’hommes, d’artefacts et de marchandises, de savoirs, l’histoire des mondialisations, l’histoire des institutions internationales et de l’Etat. Attentif aux jeux d’échelles, à la micro-histoire, à la matérialité des circulations (humaines et artefactuelles) comme des frontières, le séminaire entend faire dialoguer les nombreuses manières de faire qui caractérisent cette histoire, et depuis le plus grand nombre d’horizons possible.

Illustration : Feng Qihuang, Carte de Tianjin et de ses environs, Washington, Bibliothèque du Congrès, 1899 © DR

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr