Accueil > Rencontres > Colloques et journées d’étude > Événements 2020

Participation de l’IHMC aux Rendez-vous de l’histoire de Blois

Partager cette page :

Affiche 2017 des Rendez-vous de l'histoire

Du jeudi 8 au samedi 10 octobre 2020, Blois

Cette année encore, l’IHMC participe activement aux 23e Rendez-vous de l’histoire de Blois, qui se tiendront cette année sur le thème « Gouverner » du mercredi 7 au dimanche 11 octobre.

C’est à neuf tables rondes et conférences que vous pourrez nous retrouver durant cet événement (à partir du jeudi 8).

Carte blanche à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine : Gouverner la science

Samedi 10 octobre, 11 h 30 – 13 h 00 | INSA – École de la nature et du paysage

La table ronde "gouverner la science" s’interrogera sur les instances de gouvernementalité régissant le champ scientifique et leur lien avec le politique (ministères, instituts, académies, etc.) et sur les instruments permettant d’exercer un pouvoir sur les chercheurs. Elle envisagera aussi les manières dont les scientifiques se dotent d’instances corporatistes pour réguler eux mêmes leur activité. Cette thématique sera abordée dans une chronologie large allant du xviiie siècle à la période actuelle. Elle entrera en résonnance avec les enjeux actuels liés au pilotage et aux financements de la recherche scientifique.

Modérateur
Jean-Luc Chappey, Professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Intervenants
Loanh Mirande, Doctorante à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Muriel Le Roux, Chargée de recherche CNRS à l’IHMC
Delphine Froment, Doctorante à l’ENS
Christophe Charle, Professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne


Jeudi 8 octobre

L’État et le marché : l’ouverture à la concurrence de la Poste et des Communications

18 h 30 – 20 h 00 | Conseil départemental, Salle Kléber Loustau
Table ronde de L’Économie

Le 8 novembre 1989, Michel Rocard, Premier ministre décidait que la Poste et les télécommunications bénéficieraient d’une autonomie juridique et que les 450 000 fonctionnaires garderaient leur statut, Paul Quilès, ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Espace, fut chargé de préparer la loi, et de mener les négociations sociales. Il organisa donc le « grand débat » sur la réforme du service public des P&T qui devait déboucher, sur la loi de modernisation du statut de La Poste et de France Telecom créant deux entreprises publiques. Ce fut une réforme emblématique à la fois par sa méthode, ses enjeux et ses résultats.

L’objectif de cette table ronde est de revenir par des regards croisés d’acteurs et d’historiens sur le processus de cette réforme et les enseignements que l’on peut en tirer sur l’art de gouverner en mettant en lumière l’action des hommes politiques, des hauts fonctionnaires et des administrateurs dans ce changement radical ayant conduit à la création de deux entreprises publiques, aujourd’hui SA occupant des places importantes sur leur marché respectif. Dépasser les clichés qui suggèrent que seul le marché peut produire ce genre de rupture afin de montrer en quoi ces hommes qui maitrisaient la complexité des mondes administratifs, industriels, économiques et politiques avec l’Union européenne en toile de fond sera l’enjeu du débat.

Modérateurs
Éric Godelier, Professeur à l’École polytechnique

Intervenants
Paul Quilès, Homme politique, ancien ministre des Postes des Télécommunications et de l’Espace
Jean-François Merle, Conseiller d’État honoraire
Muriel Le Roux, Chargée de recherche CNRS à l’IHMC
Pascal Griset, Professeur à Sorbonne Université

Vendredi 9 octobre


Gouverner en guerre de Périclès à François Hollande

14 h 00 – 15 h 30 | Halle aux grains, Hémicycle
Conseil scientifique

Les périodes de guerre mettent à l’épreuve les sociétés comme ceux qui les gouvernent. Depuis l’Athènes antique jusqu’à nos jours, en passant par la période moderne, nous allons nous plonger dans ces moments exceptionnels où tout est remis en question.

Modératrice
Jean Garrigues, Professeur à l’université d’Orléans, président du Comité d’histoire parlementaire et politique

Intervenants
Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre
Pascale Goetschel, Professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Émilie Dosquet, Maîtresse de conférence à CY Cergy Paris Université
Vincent Azoulay, Directeur d’études à l’EHESS, directeur de la revue Annales HSS

Gouverner un empire : police, populations, territoires dans l’Europe napoléonienne

14 h 00 – 15 h 30 | Site Chocolaterie de l’IUT, Salle 214
Le LAB de l’enseignant et du chercheur

Modérateur
Aurélien Lignereux, Professeur à l’IEP Sciences Po de Grenoble, membre de l’IUF

Intervenants
Francesco Saggiorato, Doctorant à l’université Tor Vergata de Rome et à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Antoine Renglet, docteur en histoire à l’université Lille 3 et à l’université de Namur (2016)
Jeanne-Laure Le Quang, docteure en histoire à l’université de Paris 1 Panthéon Sorbonne (2018)

Samedi 10 octobre

Les deux Révolutions : 1789 – 1793

9 h 30 – 11 h 00 | Université
Salon du livre – Carte blanche aux éditions Perrin

On oppose communément 1789 à 1793, le moment libéral empreint des exemples anglais et américains précédant une dérive jacobine portée à son paroxysme sous la Terreur ; mais comme toujours en histoire la réalité s’avère plus complexe. D’où vient l’explosion de 1789 ? Quelles sont ses racines françaises et étrangères ? Quand et comment la violence populaire s’impose-t-elle ? Quel est le cheminement de l’idée républicaine. Les auteurs invités confronteront leurs idées à l’heure où « la grande Révolution » suscite plus que jamais débats et polémiques.

Modératrice
Jean-Numa Ducange, maître de conférences à l’université de Rouen

Intervenants
Jean-Clément Martin, Professeur émérite à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
François-Guillaume Lorrain, Grand reporter au magazine Le Point
Edmond Dziembowski, Historien, professeur à l’université de Bourgogne-Franche-Comté
Alexis Corbière, Député FI de Seine-Saint-Denis

De quels chiffres a-t-on besoin pour gouverner ?

14 h 00 – 15 h 30 | Université, Amphi 3
Conseil scientifique

Modératrice
Catherine Brice, Professeure à l’université de Paris-Est Créteil-Val-de-Marne

Intervenants
Catherine Virlouvet, Professeur émérite d’Aix-Marseille Université
Valérie Theis, Professeure à l’ENS Paris
Aurélien Lignereux, Professeur à l’IEP Sciences Po de Grenoble, membre de l’IUF

Informer et gouverner : pouvoir et contre-pouvoir de la presse écrite

14 h 00 – 15 h 30 | Préfecture, Cartes Blanches
Table ronde

Des premières gazettes aux années 1940, de la Révolution française à la loi de 1881, retour sur les tensions, les soumissions, les partis pris qui interrogent encore aujourd’hui les relations entre la presse et le gouvernement.

Modérateur
Étienne Manchette, Responsable Contenus et Partenariats RetroNews à la BnF

Intervenants
Guillaume Mazeau, Maître de conférences à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, au Centre d’histoire du xixe siècle ; invité à l’Institut d’histoire du Temps présent
Émilie Dosquet, Maîtresse de conférence à CY Cergy Paris Université
Quentin Deluermoz, Maître de conférences HDR à l’Université Paris Nord-Paris 13
Christian Delporte, Professeur à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Gouverner en Révolution, 1789-1799

16 h 15 – 17 h 45 | Université, Amphi 2
Rencontre pédagogique

Alors que la Révolution est souvent vue comme une décennie chaotique et sanglante et qu’elle est trop souvent résumée à cette formule facile « la Révolution dévore ses enfants », il est nécessaire de revenir sur la diversité des expériences démocratiques et sur leur influence durable.

Intervenants
Jean-Clément Martin, Professeur émérite à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Fanny Blet, Formatrice, Professeure au lycée de Montgeron, académie de Versailles
Marion Beillard, IA-IPR d’histoire et géographie, académie de Versailles

Les guerres mondiales et impériales, un renouveau historiographique ?

17 h 30 – 19 h 00 | Préfecture, Salle de réception
Carte blanche aux éditions Passés Composés

Le monde connaît une séquence guerrière sans précédent entre 1870 et 1945, avec l’accroissement de la puissance de destruction des armements, ainsi que l’extension géographique des conflits, culminant dans les paroxysmes de la Seconde Guerre mondiale. - Cette période a fait l’objet de profonds renouvellements historiographiques, suivant trois axes principaux, dont le troisième volume de la collection « Mondes en guerre » propose une synthèse illustrée.

Une histoire mondiale, d’abord, qui prend en compte la dimension impériale des conflits mondiaux, le rôle qu’y jouent les empires coloniaux, mais aussi les circulations des acteurs et la dimension planétaire des théâtres d’opérations.

Les questionnements ont également évolué, l’histoire diplomatique et militaire classique s’enrichissant désormais d’interrogations sur les violences de guerre, les rapports de genre, les bouleversements intimes ou psychiques provoqués par les conflits.

Le rapport aux sources, enfin, s’est transformé, par l’intégration croissante de témoignages ordinaires, écrits par les combattants comme par les civils, mais aussi par l’attention portée aux productions iconographiques, dessin, cinéma, photo de guerre, que le travail historique prend désormais comme matériaux à part entière.

Modérateur
Hervé Drévillon, Professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directeur de la recherche historique au Service historique de la Défense

Intervenants
André Loez, Professeur en classes préparatoires littéraires
Julie Le Gac, Maîtresse de conférences à l’université de Paris Nanterre-Paris 10

Publié le 4 septembre 2020, mis a jour le jeudi 17 septembre 2020

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
 
EUR Translitterae
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr