Accueil > Ressources > Vidéos et podcasts

Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions

Partager cette page :

Le 10 mai 2017 a eu lieu la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions, en présence de Monsieur le Président de la République en exercice François Hollande, Monsieur le Président de la République élu Emmanuel Macron, monsieur Gérard Larcher, président du Sénat, et monsieur Frédéric Régent, président du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage.

À cette occasion, Le président de la République, François Hollande, a prononcé un discours. Il a déclaré :

La République avait reconnu l’esclavage, la traite comme un crime contre l’humanité, mais il y en a toujours qui s’en étonnent. Et pourtant, ce sont les historiens qui leur répondent, ils leur rappellent que, dès 1794, le législateur qualifiait l’esclavage de « crime de lèse-humanité », comme s’il y avait déjà cette préfiguration de ce que fut ce crime et de sa reconnaissance bien plus tard.

Un crime jugé alors si grave à cette époque que le coupable était automatiquement privé de sa citoyenneté et même de sa nationalité, selon les lois adoptées par la République après l’abolition de 1848. On était sévère à cette époque. Ces lois ont été en vigueur pendant cent ans. Et les archives montrent que les sanctions ont été effectivement appliquées, chaque fois que l’on commettait le crime de lèse-humanité.

La loi de 2001 n’est donc pas une rupture, mais un rappel. Elle ne dicte pas l’histoire, elle la transmet.

C’est le sens des institutions qu’elle a créées. Je pense notamment au Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage, présidé aujourd’hui par Frédéric Régent, après l’avoir été par Maryse Condé, Françoise Vergès et Myriam Cottias.

En 2017, le comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage (CNMHE) poursuit son travail de mémoire et d’histoire en valorisant et en fédérant des actions populaires et citoyennes qui rendent compte de la pluralité des mémoires et des sensibilités.

La vidéo de la cérémonie complète peut être retrouvée sur le site de Public Sénat et le programme détaillé téléchargé ici, ainsi que les textes déclamés à cette occasion.

Les lauréats du concours « Flamme de l’égalité » et leurs projets peuvent être retrouvés sur le site du concours, dans cette présentation pdf et dans cette présentation vidéo : 

Concernant la thématique de l’abolition, il peut également être intéressant de lire l’article de Pierre Serna : « Que s’est-il dit à la Convention les 15, 16 et 17 pluviôse an II ? Ou lorsque la naissance de la citoyenneté universelle provoque l’invention du “crime de lèse-humanité” », Revue de la Révolution française, vol. 7 | 2014, Poètes et poésie en révolution.

Photo du recueillement
Recueillement devant la stèle en hommage aux esclaves.
Photo des présidents Photo des présidents
Le Président de la République, le Président élu et le Président du Sénat entourés des membres du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage.
Photo des présidents et du Premier ministre
Le Président de la République, celui du Sénat et le Premier ministre, guidés dans l’exposition par le Président du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage.
Photo du président du CNMHE expliquant l'exposition
Le président du CNMHE expliquant l’exposition aux présidents de la République, du Sénat et de l’Assemblée nationale.
Photo des présidents devant Victor Schoelcher
Le Président de la République, le Président élu et le président du Sénat devant Victor Schoelcher.
Fresque d'Eva Dangremont Eva Dangremont et le Président de la République
Eva Dangremont, étudiante en Arts Plastiques de l’Université Paris 1, félicitée par le Président de la République pour sa fresque.
Kiosque des Jardins du Luxembourg
Kiosque à musique du Jardin du Luxembourg, lieu de la cérémonie.
Orchestre de la Garde républicaine
Orchestre de la Garde républicaine
Photo des présidents
Les présidents de la République, du Sénat et du CNMHE
Christian Julien déclame le texte de l'adoption de l'Abolition Sonia Emmanuel déclame le texte de l'adoption de l'Abolition
Le comédien Christian Julien et la comédienne Sonia Emmanuel en train de déclamer le texte de l’adoption de la 1re Abolition par la Convention du 4 février 1794
Photo des présidents
Le Président de la République élu, le Président de la République en fonction, le président du Sénat, le président du CNMHE, avant la cérémonie de remise des prix
Remise du prix pédagogique, catégorie primaire Remise du prix pédagogique, catégorie primaire
Remise du prix pédagogique « La Flamme de l’égalité », catégorie École primaire
Remise du prix pédagogique, catégorie lycée
Remise du prix pédagogique « La Flamme de l’égalité », catégorie Lycée
Emmanuel Macron et les élèves lauréats
Le président élu, Emmanuel Macron, salue les enfants qui ont participé au concours « La Flamme de l’égalité »
Discours de Gérard Larcher Discours de Gérard Larcher
Discours du président du Sénat, Gérard Larcher, devant le Président de la République en fonction, le Président élu et le président du CNMHE
Discours de François Hollande Discours de François Hollande
Discours de François Hollande Discours de François Hollande
Discours du Président de la République, François Hollande, devant le président du Sénat, le Président élu et le président du CNMHE
 
Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
heSam Université
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr