Home > Resources > Multimedia content

L’ONU et l’Unesco - Histoire et enjeux actuels

Share this page:

Dans cette série de courtes vidéos produite en mars 2017, Chloé Maurel, historienne, chercheuse affiliée à l’IHMC, spécialiste des Nations unies, présente les enjeux historiques et actuels des grandes agences internationales que sont l’ONU et l’UNESCO.

(1) L’histoire de l’Unesco

Un panorama historique de l’histoire de l’UNESCO, grande agence éducative et culturelle, depuis sa création en 1945 jusqu’à l’époque actuelle.

Pour en savoir plus, lire : Chloé Maurel, Histoire de l’Unesco, L’Harmattan, 2010.

(2) À quoi sert l’ONU ?

Chloé Maurel montre l’utilité de l’ONU, qui, si elle est souvent critiquée pour son impuissance, reste l’instance internationale la plus démocratique et universelle. L’ONU, malgré ses graves défauts, est une organisation progressiste qui vise à la paix, à la réduction des inégalités et au respect des droits de l’homme.

 (3) Le patrimoine mondial de l’Unesco

Avec sa convention du patrimoine mondial adoptée en 1972, l’Unesco a créé la fameuse liste du patrimoine mondial qui comporte aujourd’hui plus de 1 000 sites dans le monde. Cette action comporte de belles réussites, mais la liste peut aussi être instrumentalisée, avoir des effets pervers, être l’objet d’enjeux politiques, économiques, géopolitiques.

(4) L’ONU est elle inefficace ?

L’ONU est souvent critiquée, car elle n’a pas permis d’empêcher bien des conflits meurtriers. Pourtant, ses casques bleus ont souvent fait œuvre utile. Pour rendre l’ONU plus efficace, il faudrait leur donner plus de pouvoir d’action, et à l’ONU plus de pouvoir de sanction.

(5) Faut-il supprimer le droit de veto à l’ONU ?

Le droit de veto apparaît comme un privilège dont bénéficient cinq pays, c’est une entorse au caractère démocratique de l’ONU, incarné par l’Assemblée générale où chaque État, riche ou pauvre, dispose d’une voix.

(6) Trump va-t-il tuer l’ONU ?

 Le mandat du président américain Trump se traduit par une défiance accrue des États-Unis pour l’ONU et ses agences : baisse des financements, remise en question des accords pris à l’ONU… Cette nouvelle politique américaine met en péril l’ONU.

Printable version of this article Printable version
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr