Accueil > Rencontres > Colloques et journées d’étude > Archives des colloques et journées > Événements 2016

Toute la place du pauvre dans la Cité

Partager cette page :


Journée d’étude le samedi 15 octobre 2016,

Le pauvre dans le champ historique, la figure du pauvre : identité et représentation.

Qu’est-ce qu’un pauvre, ne faut-il pas distinguer la précarité et la grande pauvreté (misère) ? Pourquoi une histoire des pauvres, des plus pauvres ? Comment ? De quels outils dispose l’historien ?

À l’initiative de Pierre Serna, professeur d’histoire de la Révolution française et de l’Empire à L’université de Paris I Panthéon Sorbonne, et de Michèle Grenot, membre du mouvement ATD Quart Monde

Dans le cadre de la journée mondiale du refus de la misère et du séminaire doctoral de l’IHRF

Le pauvre qui n’aura pas été introduit dans l’intelligence des hommes ne sera pas introduit dans leurs cités. Tant que le pauvre n’est pas écouté, tant que les responsables de l’organisation d’une cité ne s’instruisent pas de lui et de son monde, les mesures prises pour lui ne seront que des gestes par à-coups, répondant à des exigences superficielles et d’opportunité. Les actions subjectives qui ne s’inspirent pas de l’univers vécu du pauvre, en dépit de toute bonne volonté ne l’introduiront pas dans les structures de la société.

Les familles les plus pauvres réunies dans le Mouvement nous ont appris elles-mêmes que de ne leur parler que de leurs besoins, de les réduire en quelque sorte aux "indicateurs sociaux" qui les caractérisent au regard de la recherche scientifique, sans les aider à comprendre leur histoire ni leur personnalité communes, c’est encore une manière de les enfermer.

 Joseph Wresinski

Lieu

Centre Joseph Wresinski : Recherche et mémoire de la grande pauvreté
Mouvement international ATD Quart Monde
où sont rassemblées les archives du mouvement ATD Quart Monde (documents écrits, vidéos, photos, objets). A la suite de son fondateur, ce mouvement a attaché un grand intérêt aux archives pour que les plus pauvres ne soient pas condamnés à l’oubli et que le combat pour la dignité de l’homme et le refus de la misère ne reste pas dans l’ombre.

2, rue de la gare à Baillet en France au Nord-Ouest de Paris, 30 mn en train de la gare du Nord, ou en voiture par la D104, la Francilienne)

PDF - 43.6 ko
Présentation et programme de la journée d’étude

Programme 

9h45 Accueil, présentation d’une vidéo

10hIntroduction Bruno Tardieu, ancien délégué national du mouvement ATD Quart Monde, auteur du livre Quand un peuple parle, ATD Quart Monde, un combat radical contre la misère, La Découverte, 2015

10h20 Pierre Serna, (Université de Paris I)

De la charité à la bienfaisance, la rupture révolutionnaire

10h45 Philippe Joutard, Professeur émérite d’histoire moderne à l’Université d’Aix en Provence, Marseille,

Présentation de son travail d’histoire orale avec des familles du Quart Monde de Marseille auteur avec ATD Quart Monde Provence de Savoir la vie, la grande pauvreté à voix haute, éditions Quart Monde, 1987

11h10  Deborah Cohen, (Université de Rouen)

Pauvreté et notion de peuple du XIXe à nos jours ?

11h35

Vidéo pause

11h50 Paule René-Bazin (Conservateur général honoraire des Archives de France )

Les archives du Mouvement ATD Quart Monde, Rôle et limites

12h15 - 12h45 : Discussion

13h Déjeuner buffet

13h45 Visite du centre

14h15 Mathilde Rossigneux-Meheust (Lyon 2, LARHRA).

« Aux origines de l’assistance aux personnes âgés au XIXe siècle. Genèse d’une prise en charge inégalitaire" ?

14h40 Lucia Katz, (Chercheuse, centre d’histoire du XIXe siècle, Paris I)

L’avènement du sans-abri au XIXe.

15h05 Michèle Grenot,

Questionnement sur l’identité et la représentation des plus pauvres, hier et aujourd’hui

15h30 Débat et pause.

16h10 Marie Rose Blunschi

Alors que les placements d’enfants abusifs et moyens coercitifs au nom de l’assistance sont reconnus par l’état fédéral Suisse en 2013, présentation d’un groupe de travail « chercheurs d’histoire » avec des personnes issues de la grande pauvreté et de travaux d’ historiens

16h35 Échange en deux ou trois groupes sur les différentes interventions et les perspectives envisageables

17h Conclusion collective.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr