Actualités

« Mettre en lumière des réseaux invisibles pour les historiens : la bipolarisation d’un réseau aristocratique à la cour de Vienne, 1685-1740 », Les Cahiers de Framespa [En ligne], 18 | 2015, mis en ligne le 26 juin 2015. URL : http://framespa.revues.org/3265

A paraître :

« De la nécessité de ne pas dresser de liste : le cas des chambellans de l’empereur à la cour de Vienne, 1670-1740. », in G. Salinero, C. Lebeau et M. Angel Melón (éd.), Le temps des listes, XVe-XVIIe siècles, CCV, Madrid, Casa de Velázquez.

« Du faubourg à la ville. Mutations sociales des espaces suburbains viennois et résidence des élites nobiliaires, 1700-1780 », in M. Uhrmacher et G. Thewes (éd.), Extra muros. Espaces suburbains au bas Moyen Âge et à l’époque moderne. Vorstädtische Räume in Spätmittelalter und früher Neuzeit, Münster, Institut für vergleichende Städtegeschichte (coll. Städteforschung).

Accueil > Espace étudiants > Les docteur·e·s > HASSLER Éric

Partager cette page :

HASSLER Éric

Docteur en Histoire (2010, Université Paris 1).

Thèse : « Une cour sans empereur. Les chambellans de l’empereur dans l’espace résidentiel. Vienne 1683-1740  », préparée sous la direction de madame Christine Lebeau et soutenue le 22 novembre 2010.

Composition du jury : Christine Lebeau, Marie-Elizabeth Ducreux, Olivier Chaline, Jean-François Chauvard, Hervé Drévillon et Thomas Winkelbauer.

Parcours

  • depuis septembre 2018, Maître de conférences à l’université de Strasbourg.
  • septembre 2015 : Professeur agrégé d’histoire moderne de l’Institut d’histoire moderne, Faculté des sciences historiques de l’Université de Strasbourg . Membre titulaire de l’EA 3400 ARCHE.
  • janvier 2014-septembre 2015 : membre affilié de l’IHMC.
  • jusqu’en juin 2015 : Professeur agrégé d’histoire au Gymnase Jean-Sturm, Strasbourg, Chargé de cours à la faculté des sciences historiques de l’Université de Strasbourg.

 Thèmes de recherche

  • Histoire sociale du politique (XVIIe- XVIIIe siècles)
  • Histoire de la monarchie des Habsbourg et de l’espace germanique
  • Histoire et historiographie de la cour et des phénomènes auliques
  • Histoire des élites nobiliaires, en particulier de leurs pratiques socio-culturelles
  • Hiérarchies sociales et politiques, appartenances et constructions d’identités
  • Histoire urbaine : la résidence princière
  • Spatialisation des phénomènes politiques et sociaux

Trouvez plus d’informations sur sa page sur le site de l’EA 3400.

Publié le 9 mai 2014, mis a jour le mardi 14 mai 2019

Actualités

« Mettre en lumière des réseaux invisibles pour les historiens : la bipolarisation d’un réseau aristocratique à la cour de Vienne, 1685-1740 », Les Cahiers de Framespa [En ligne], 18 | 2015, mis en ligne le 26 juin 2015. URL : http://framespa.revues.org/3265

A paraître :

« De la nécessité de ne pas dresser de liste : le cas des chambellans de l’empereur à la cour de Vienne, 1670-1740. », in G. Salinero, C. Lebeau et M. Angel Melón (éd.), Le temps des listes, XVe-XVIIe siècles, CCV, Madrid, Casa de Velázquez.

« Du faubourg à la ville. Mutations sociales des espaces suburbains viennois et résidence des élites nobiliaires, 1700-1780 », in M. Uhrmacher et G. Thewes (éd.), Extra muros. Espaces suburbains au bas Moyen Âge et à l’époque moderne. Vorstädtische Räume in Spätmittelalter und früher Neuzeit, Münster, Institut für vergleichende Städtegeschichte (coll. Städteforschung).

Version imprimable de cet article Version imprimable