Accueil du site IHMC

Accueil > Le Laboratoire > Rayonnement

Partager cette page :

Bernard Gainot – Août 1791 : La révolte des esclaves de Saint-Domingue

L’invité de la rédaction, Le Chantier

Août 1791, la plus grande révolution servile des temps modernes éclate à Saint-Domingue. Cet événement constitue la preuve de l’échec d’une doctrine coloniale dont les fissures ne cessaient, depuis près de trois siècles, de se montrer de mille manières. Voici le début d’un long et meurtrier combat qui mènera à l’indépendance de l’île.

On vous propose un voyage dans le temps. Dans la nuit du 22 août 1791, les esclaves de la colonie française de Saint-Domingue, à cette période la colonie la plus riche de l’Atlantique, avaient mis en marche un processus historique défiant la légitimité de leur servitude. Leur insurection marque l’éclatement du système colonial français à Saint-Domingue. Le Chantier vous propose de revenir sur la révolte des esclaves d’août 1791 à Saint-Domingue. Depuis Paris comment la nouvelle a-t-elle été reçue ? Quelle a été la riposte des colons et le rôle de l’Eglise ? Que reste-t-il de cette période historique dans les récits nationaux ?

Avec nous pour en parler. Bernard Gainot, chercheur associé à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine et spécialiste des guerres coloniales.

Écouter l’entretien complet avec Emma Delaunay (17 mn)

Publié le 17 mai 2022, mis a jour le jeudi 8 septembre 2022

Version imprimable de cet article Version imprimable