Accueil du site IHMC

Accueil > Le Laboratoire > Rayonnement

Partager cette page :

Guillaume Calafat – Guðriður Simonardottir. L’Islandaise et les Ottomans

Une histoire particulière, France Culture

Juin 1627. Quatre navires corsaires ottomans venus d’Afrique du Nord attaquent les fjords de l’est de l’Islande, les îles Vestmann au sud, et Grindavik au sud-ouest, et s’emparent de 400 personnes, hommes, femmes, et enfants, pour les réduire en esclavage dans la région d’Alger.

Pour ces malheureux captifs islandais, le voyage vers l’inconnu le plus total, en l’occurrence Alger, dure un mois. Aussitôt débarqués, totalement désemparés, celles et ceux qui ont survécu à la traversée sont vendus au marché aux esclaves. Guðríður Símonardóttir et son fils Sölmundur sont vendus ensemble.

Dans ce récit documentaire en deux épisodes, le destin de cette Islandaise est présenté par :

  • Éric Boury, traducteur de l’islandais
  • Þorsteinn Helgason, historien, professeur à l’université d’Islande
  • Michel Sallé, spécialiste de l’Islande
  • Steinunn Jóhannesdóttir, romancière
  • Guillaume Calafat, historien

Écouter le premier épisode, « Piraterie ottomane dans l’Atlantique nord » (28 mn), du 8 janvier 2022.

Écouter le second épisode, « Le prix de la liberté » (32 mn), du 9 janvier 2022.

Publié le 22 mars 2022

Version imprimable de cet article Version imprimable